Belgique trip

Bonsoir !!

Très chers lecteurs, c’est dans des conditions particulières que je poste ce soir. Oui.  Figurez-vous que le wifi fait grève et a décidé de ne pas passer la frontière des murs de la chambre !! (because of snow? No.. Really ??) 

Mais comme je suis une aventurière, une “Man vs Wild” des temps modernes, je suis prête à certains sacrifices pour apaiser votre soif d’intérêt pour ma vie et mon périple actuel (merci!)

Je suis donc dans le hall de l’hôtel, assise sur une banquette avec le pc sur les genoux, l’appareil photo et phophone.. “mais je ne suis pas folle vous savez!”

Petit point de situation : suis toujours à Bruges en fait, les conditions météo nous ont forcé à réviser nos plans avec le Barbu et donc à envisager notre road trip autrement. Résultat : et bien il faisait très beau aujourd’hui (comment ça hier c’était la tempête de neige sur tout le territoire Belge?) et nous avons décidé de nous rendre sur la côte ! 

Au programme, le Beffroi de Bruges puis Ostende et De Hann. 

Ces deux dernières destinations sont ni plus ni moins les copies de La Grande Motte et Deauville chez nous.. S’en est troublant ! Quelques photos viendront illustrer mes propos. 

Et puis ce soir, direction le Cambrinus. Endroit très fortement conseillé par notre guide Lonely Planet : sorte de resto/pub à l’inspiration un brin irlandaise dans la déco mais qui est bien Belge pourtant ! Cambrinus était le roi de la bière et l’on raconte en ses lieux qu’on lui attribue l’invention du brassage et de la fermentation .. Légende ou non .. Il n’empêche que le bar en bois massif ne désemplit pas et que toutes les nationalités viennent ici se convoiter, bavarder, se marrer ensemble, et surtout déguster une des 400 bières proposées !

As usual, le point quotidien :

J’ai aimé : réussir a gravir les 366 marches du Beffroi de Bruges (Ouuuiii je l’ai fait !). La ville côtière de De Hann, sorte de Deauville belge avec un front de mer tellement esthétique et poétique. Boire (.. enfin déguster) une bière “Malheur” comme les grands !

Je n’ai pas aimé : l’odeur qui régnait dans Bruges ce matin ; c’est a dire qu’à chaque changement de temps, les relents nauséabonds des canaux envahissent la ville (haut-le-coeur garantis !). La station balnéaire d’Ostende ; c’est bétonné, gris, froid et l’on dirait une ville fantôme (d’ailleurs après quelques recherches, nous avons appris que cette station balnéaire était jadis très glamour et une destination privilégiée des riches belges.. C’était .. car à présent tout n’est que souvenir ou presque.) Devoir galérer pour rédiger ces quelques mots.

A demain, si vous le voulez bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *