panier osier

Les vieilleries #2

Aaaaah les vieilleries ! Elles sont à nouveau de retour par ici (pour mon plus grand bonheur).

Comme vous le savez, j’aime les vieux objets, ceux qui ont déjà vécu et à qui j’essaie d’offrir une seconde vie en intégrant ma vie. Jusqu’ici, je vous ai pas mal fait partager mon amour pour les petits meubles anciens à retaper, pour la vaisselle vintage que j’adore {nan mais vereco quoi les gars! les lignes et les couleurs de cette vaisselle étaient justes démentes !}, parfois aussi pour les chaussures et accessoires complètement patinés par le temps … mais je ne pense pas vous avoir parlé de mon amour pour les jouets anciens.

Quand je dis anciens, comprenez ceux de notre enfance, et plus exactement de MON enfance. Je ne sais pas si l’on peut réellement les qualifier de « vintage » puisque je suis un enfant des années 80, et cela fait donc « seulement » une trentaine d’années que ces jouets existent. Bien que ces fameux jouets soient actuellement réédités par les marques et donc trouvables un peu partout dans les enseignes spécialisées, lorsqu’il s’agit de mettre la main sur ceux de l’époque, les vrais, ceux qui sont dans leur jus .. alors là, ça devient beaucoup moins simple.

C’est à dire que les marques « Fisher Price », « Educalux », « Vulli » et « Nathan » sont ultra prisées depuis plusieurs mois et les prix sont souvent effarants . Sans déconner, tapez donc le simple nom de l’une d’entre elles dans les barres de recherche Ebay, ajoutez le mot « ancien » ou « vintage » à côté et essuyez vos larmes les amis ! J’ai personnellement failli avoir bon nombre d’attaques cardiaques en voyant les prix demandés pour certaines pièces, qui plus est lorsqu’elles étaient en mauvais état..

Croyez-moi, j’en ai passé du temps sur ebay, sur le bon coin, dans les brocantes, à scruter minutieusement chaque recoin jusqu’à tomber sur ces merveilles qui ont tant égayé mes jeunes années. Et surtout, merveilles proposées à des prix raisonnables. Mais alors vous allez vous demander « Ok, elle cherche des jouets de son enfance mais … elle est pas un peu âgée pour jouer avec maintenant ?! ». Et bien justement, ces petits jouets, je les cherche avant tout pour me faire plaisir, mais surtout parce que j’aimerais que notre Babyboy puisse à son tour s’amuser avec et connaître les mêmes heures heureuses que moi 🙂

En fait je ne me suis même pas vraiment posé la question, quand j’ai appris que j’étais enceinte et que je pensais à ce petit bonhomme, assez naturellement je me suis dit que, quitte à voir des jouets partout joncher le sol de sa chambre – au risque de nous faire trébucher  – et bien je voudrais en voir des anciens ET des plus récents. Zéro concertation avec moi-même sur ce point. Question de feeling. D’envie. Simplement.

Voici donc en quelques photos mes trouvailles accumulées au fil des 8 derniers mois

FP1    FP2

FP3

FP4

Et puis en plus des jouets, il y aussi les livres. Étant une lectrice régulière (romans, magazines, web), j’envisage difficilement que mon fils ne soit pas lui aussi un futur « rat de bibliothèque ». Mais avant d’en arriver là, il aura la joie de se faire conter bons nombres d’histoires par son papa et sa maman. D’où la petite collection de livres anciens, qui seront probablement rejoints dans les mois à venir par de nouveaux ouvrages ..

les petits livres

les roulettes    livre virgile

livre animaux   petit ourson

Je vous passe la joie ressentie à chacune de ces trouvailles, le plaisir de les découvrir, les ouvrir, les nettoyer avec grand soin, les sécher et puis finir par les stocker dans la chambre de bébé en attendant d’être un jour utilisées. Cette démarche est quelque peu régressive mais tellement jouissive au fur et à mesure que le panier en osier utilisé en guise de bac à jouet se remplit.

Décidément, le vintage & moi c’est une grande histoire .. (d’amour bien entendu)

Bureau 12

Back to school : notre bureau d’écolier

Hello les amis !

Rappelez-vous, la dernière fois que je vous parlais de notre retour de chine vintage, je vous confiais notre déception avec le Barbu de ne pas avoir trouvé le bureau d’écolier que nous recherchions depuis plusieurs mois déjà.

Évidement vous vous doutez que nous n’avons pas stoppé pour autant notre quête … et après quelques jours de recherche acharnée sur le web, le Bon Coin nous a enfin permis de trouver LE bureau d’écolier de nos rêves : petites dimensions, pieds tubulaires, plateau bois et casier en fer sous le plateau. Le « précieux » appartenait à une charmante nana qui en avait pris le plus grand soin étant elle-même fan de vintage. Après les bavardages d’usage et l’échange de quelques dizaine d’euros, nous chargions le bureau dans la voiture, heureux comme des Papes ! 🙂

Bon, en dehors de la personnalisation de ce petit meuble à notre goût, il y avait un peu de taff question rénovation : les pieds étaient un peu rouillés et peints d’une couleur grise/noire un peu bizarre, et le plateau en bois avait du subir un petit dégât des eaux, faisant apparaître quelques zones de fragilité sur les veines du bois. Rien de grave en somme mais nous savions qu’un peu d’huile de coude serait nécessaire pour lui redonner vie et jeunesse.

Bureau 1(Le petit bureau au tout début de l’histoire)

Avant toute chose, il a d’abord fallut nettoyer et poncer les pieds en métal et le plateau en bois. A grand renfort de papier à grain épais et de la ponceuse de Super Daddy. C’est d’ailleurs le barbu qui s’y est collé car étant enceinte, il ne fallait pas que je prenne de risques avec l’inhalation de particules de bois ou de métal durant cette opération.

Bureau 2

Pour la suite des opérations, j’ai repris la main : protection, traitement et remise en peinture du précieux. J’ai utilisé du matos de chez Luxens pour protéger la ferronnerie des pieds et de la peinture spéciale blanche aspect laqué de chez Dulux Valentine pour la remise en couleur. Au total, 1 couche de traitement pour 2 couches de couleur.     

Bureau 7      Bureau 5

Bureau 6

Je pense que ce qui est le plus pénible dans la restauration d’un meuble, c’est l’attente du temps de séchage entre chaque couche ! Nous étions tellement impatients de le voir terminé que chaque temps de séchage était un quasi- supplice 🙂 De vrais gamins !

Bureau 8

Bureau 9    Bureau 10

Une fois les pieds tubulaires traités, il fallait s’atteler au plateau en bois. Avant de le vernir (avec du V33 Mat et incolore), j’ai injecté de la colle à bois sous les veines du plateau pour solidifier définitivement les zones fragiles. Un peu de séchage, deux couches de vernis … et c’était fini !

Bureau 12

Bureau 13    Bureau 14

Bureau 15

Au final, une petite semaine de boulot pour un rendu qui nous plait énormément !

Depuis notre précieux a trouvé sa place dans la chambre et est fréquemment utilisé .. reste plus qu’à ajouter la déco spéciale « espace bureau » … mais ça c’est une autre histoire ..

Plateau théière

Retour de chine

Salut la compagnie,

J’espère que le weekend fut bon malgré la flotte torrentielle – qui s’est abattue par chez nous – et qui a donc légèrement modifié nos plans et contraint à faire des « sorties d’intérieur », comprenez du shopping 🙂

Oui mais du shopping dans le sens où vous l’entendez, avec la foule parisienne qui se presse dans les magasins, les chauds-froids sympathiques des clims réversibles à l’entrée de chaque boutique, les gens qui te bousculent, te marchent sur les pieds. Non. Nous avons fait des emplettes vintage pardi ! C’est tellement plus galvanisant comme chasse au trésor et tellement plus raisonnable pour le porte monnaie aussi.

Nous étions à la recherche de quelque chose en particulier : un bureau d’écolier. Malheureusement nous ne l’avons pas trouvé dans le Emmaüs où nous étions mais cela ne nous a pas empêché d’aller farfouiller du côté de la vaisselle, et comme d’habitude, de trouver des petites pépites comme on les aime. Je vous montre ?

 

Balance Terraillon 1

Balance Terraillon 2Notre 1ère trouvaille est une balance Terraillon jaune pétant. C’est le Barbu qui l’a repéré et qui a sauté dessus – bien lui en a pris car une autre personne convoitait sérieusement l’objet – elle fonctionne très bien et nous l’adorons

Plateau théière

Plateau théière 2

Une jolie théière orange, en parfait état, qui me faisait de l’œil toute seule au milieu de ses consœurs anglaises pleine de petites fleurs. Je l’ai immédiatement imaginé dans mon salon lorsque je l’ai vu, je l’ai donc prise dans mon panier sur-le-champs

Il y a aussi ce petit plateau rond en argent avec ses petits détails de rebord, telles des perles sur le pourtour. Même s’il affiche quelques légères marques d’usure que personnellement j’aime beaucoup, je l’ai aussi immédiatement vu dans mon salon ou ma cuisine.

Tasses que je possédais déjà (Monoprix)

Photophores blancs

Des photophores en verre blanc opaques qui seront parfaits comme contenants à bougies. Là encore, pas la moindre trace d’usage, à croire qu’ils n’avaient jamais servi !

Coupes à glace

Plateau et coupes à glaces

Coupe à glace 2

Et pour finir, des coupes à glace ! Alors pour tout vous dire, je ne sais pas si cette verrerie est vraiment destinée à recevoir de la glace mais nous l’utilisons comme ça à la maison. Doucement fumées de noir et aux dimensions idéales,  elles sont tout bonnement au top pour servir les desserts glacés. J’en avais déjà chez moi,  héritage sentimental reçu de ma grand- mère, mais les belles sont d’une fragilité folle et j’en avais malheureusement cassé une {le drame quoi !}. J’étais donc super contente d’en trouver 3 ce weekend, portant ainsi mon service à 8 coupes à glace, et cette fois-ci, promis je fais attention en les manipulant !

Pas mal pour des chineurs qui n’ont pas trouvé leur bonheur non ?

Le tout a été acheté chez Emmaüs pour quelques euros à peine .. et contre une bonne dose de joie à la clé.

gouter post noel 2

L’esprit de Noël #rewind

bougies allumées bougies deco radio 2 deco table 3 deco table 4 deco tabledeco table 2 décorations sapin

deco radio

gouter post noel

sapin et cadeaux 2

gouter chouquettes

Revenir en photos sur l’esprit de Noël qui a complètement habité notre home sweet home durant plusieurs jours. Cette année Big Mama (alias notre sapin) était paré de décorations blanches et argentées, auxquelles nous avions ajouté des sucres d’orge rouges et blancs pour être parfaitement en lien avec le Petit Papa Noël. Pas de décorations trop lourde ou voyante, nous tenions à faire de Big Mama un sapin léger et élégant, une espèce de déco à la scandinave en quelque sorte. Et puis c’était la première fois que nous nous prêtions au jeu du « on met un vrai sapin dans le salon », donc bon, nous ne sommes pas encore des pros de la guirlande !

Pour la table de Réveillon, nous avons misé sur l’ambiance d’antan en sortant notre jolie vaisselle vintage jaune, nos beaux bougeoirs tout dépareillés et chinés au fur et à mesure des années, quelques bougies (dont les petits rennes qui ont fait fureur), une nappe blanche, quelques fleurs, et voilà, la table était prête à accueillir les invités.

Un Noël en famille, avec mon babybump qui continue de pousser .. et dire que Noël 2016 se déroulera avec notre petit bonhomme .. voilà, je clôture ce chouette moment en photos qui est déjà un souvenir dans nos têtes et espère que vous aussi en avez bien profité  =)

IMG_4698

Les vieilleries 

Hello everybody,

Dimanche était une belle journée et l’occasion d’aller rendre visite à la famille qui faisait une brocante-vide grenier.

Comme toujours nous étions aux agais avec le Barbu, non pas que nous soyons en quête d’objets spécifiques, mais simplement que nous a-do-rons balayer les stands des exposants, discuter avec eux et au détour d’un carton, pourquoi pas, se laisser séduire par quelques vieilleries comme nous les aimons.

Pour une fois c’est d’ailleurs moi qui suis a l’origine des trouvailles du jour : deux jolis petits réveils bien patinés par le temps, ainsi qu’un service de tasses à café de couleur jaune en excellent état.




Ces réveils sont assez anciens et dotés d’un système de remontée mécanique sur l’arrière. Évidement je ne compte pas les utiliser, tout d’abord parce qu’ils émettent un petit « tic-tic » permanent et ensuite par ce que ces réveils-là ont une sonnerie TRÈS puissante ! Leurs petits défauts et signes du temps m’ont tout de suite plu, sans compter que les marques « Japy » et « Bayard » ont accompagnés nos grands parents de longues années durant. Donc de vraies vieilleries qui vont aller rejoindre mon autre réveil doré et marron qui appartenait à ma grand mère. Le tout pour 6€ mesdames messieurs.




Le deuxième trouvaille du jour, se sont ces petites tasses à café expresso vereco. Jaunes. Quand je les ai vu sur le stand, j’ai tout de suite su qu’elles seraient miennes. Je ne pourrais pas vous expliquer pourquoi j’aime autant la verrerie jaune vintage, mais je peux vous dire que mon service est quasi complet ! Cédées pour 2€ par des propriétaires ultra sympathiques, ces derniers n’avaient aucune idée de ce qu’est la marque vereco et pensaient même ne pas réussir à vendre le service. C’était bien ma veine !

Ce qui m’a plu se sont les petits détails du verre, ce côté finement dentelé, et puis les anses en inox que j’ai très rarement croisé jusqu’ici. Elles étaient belles exposées au soleil, elles étaient jaunes, en excellent état, mon coeur a fondu. Bien entendu je ne sais pas où je vais trouver la place de les ranger mais j’y parviendrai.


Dernière trouvaille, qui en fait est plutôt un cadeau de ma SBS (« super belle sœur » souvenez-vous), des petits bodys et vêtements en 0-6 mois pour bébé.. j’imagine que vous avez déjà tous compris où je voulais en venir, mais on s’en reparle cette semaine dans un article dédié. En attendant je suis désespérément tombée en amour pour ces minuscules vêtements trop chou. Merci Super Belle Sœur {énormes cœurs dans les yeux}

Voilà pour ce qui est de mon épopée dominicale, j’espère que votre weekend était bon et que vous aussi, vous avez fait de belles trouvailles !

Bises et bonne semaines

Les collections du coeur 

Bionjourno tutti !

L’automne s’est officiellement installé mais le soleil fait de la résistance et nous offre encore aujourd’hui une belle journée. {« c’était notre point météo du jour, merci à tous de l’avoir suivi et à demain »}

Aujourd’hui j’ai envie de parler des collections. Pas celles des musées non, celles que l’on entreprend tous dans nos vies. Ce phénomène étrange qui fait qu’un jour toutes les petites cellules de nos êtres s’activent et se mettent en joie pour tel ou tel objet, aussi original ou bizarre soit-il. Cellules donnant ordre à nos cerveaux et nos cœurs d’aimer sur le champ cet objet et de prêter serment que tout au long de notre existence nous nous mettrons en quête de débuter et de compléter une collection.

J’ai toujours été très admirative des personnes qui s’acharnent patiemment à constituer des collections de timbres ou de cartes postales anciennes. Je trouve une certaine poésie dans la démarche, quelque chose de doucement désuet mais de tellement charmant. Et puis les propriétaires desdites collections sont souvent très touchant et rarement avares d’informations sur la manière dont tout cela a débuté, dont ils se sont procurés certaines pièces. Les étoiles dans les yeux en plus.

J’imagine facilement que nous avons toutes et tous nos petites collections, pas nécessairement volumineuses ou coûteuses, mais suffisamment importantes à nos yeux pour que nous la ou les gardions précieusement tel un trésor.

Pour ma part se sont les bougeoirs.


J’en possède une petite quinzaine et j’avoue toujours prêter un œil attentif en brocante et vide Grenier dans l’espoir d’en trouver un qui ait, selon moi, une âme. Que l’objet possède ce petit quelque chose qui le différencie immédiatement des autres.

Mais pourquoi les bougeoirs me direz-vous ? Et bien je n’en ai aucune idée ! Est ce que cela vient du fait que j’aime par dessus tout la lumière des bougies et qu’à ce titre le support de ces « lumineuses » en devient tout aussi important ? Ou bien cela vient peut être de la beauté folle aperçue lors de mon voyage en Suède, où tous les rebords de fenêtre se parent de bougies à la nuit tombée. Qu’importe. Les bougeoirs et bougies sont mes petites merveilles de la vie.


Mon plus grand rêve en terme de déco serait certainement d’acquérir un jour une paire de bougeoirs très anciens en bronze. Vous savez, ces bougeoirs à trois branches qui faisaient la beauté des tables du château de Versailles à la Belle Époque. Évidement je sais que ce rêve a un coût et qu’il me faudra être armée de patience pour le réaliser un jour.

Mais la patience n’est-elle pas la qualité première de n’importe quel collectionneur, aussi humble soit-il.. Il me semble que oui.
Et vous, vos petites collections ?

Dites moi tout..

Le radar Etsy

Le radar Etsy

Il m’en a fallut de peu pour ne pas pouvoir vous parler du radar Etsy cette semaine. Rapport que lorsque je suis tombée sur la “Chouette Fabrique”, tout mon être s’est trouvé paralysé de joie tant cela faisait longtemps que j’attendais pareille boutique en ligne ❤️

Telle une quête entamée depuis une bonne décennie maintenant, je me retrouvais face au site comme Indiana Jones devant le Temple Perdu {ou maudit, je ne le rappelle plus} : émerveillée, scotchée, séduite, liquéfiée, incroyablement amoureuse des photos de l’eshop. Instantanément. Ping ! Comme ça ! Sans prévenir !

Pour celles et ceux qui me suivent depuis quelques mois maintenant, vous savez que le vintage est synonyme pour moi de jolies choses, de choses robustes, solides, mais avec une âme en plus. Imaginez à présent que quelques personnes dotées d’un grand sens de l’esthétique et de la couleur se prennent au jeu de la rénovation dudit mobilier vintage : cela donne la “Chouette Fabrique”.

Ce nom d’enseigne ultra approprié reflète tout bonnement ce à quoi j’ai pensé en flirtant avec les photos – toutes plus belles les unes que les autres – sur le site.

Coup de cœur géant ❤️❤️❤️

Miroir mon beau miroir (radar Etsy)

Miroir, mon beau miroir …

Pas de Belle au bois dormant dans cet article mais de beaux, voir très beaux miroirs qui sauront, j’en suis certaine, ravir les yeux de beaucoup d’entre vous.

J’ai très peu de miroirs chez moi. Cependant, ceux que je possède ont une histoire [allez … c’est reparti avec ses histoires de vintage à tout va !]. Par exemple, j’ai dans ma salle de bain un petit miroir carré de barbier qui appartenait à mon arrière grand-père, puis mon grand-père ensuite. Il est tout usé, tout passé, mais tellement beau.

Autre exemple, un sublime miroir oval serti de bois brut – genre merisier – qui était propriété de Grand’Ma chérie, je l’ai récupéré et y attache une émotion toute particulière. Je ne l’ai toujours pas placé chez moi, tout simplement parce que j’ai besoin de lui trouver une place singulière, et cela demande réflexion [ouiii, ma vie n’est faite que de décisions hautement stratégiques].

Bref, sortons de mes histoires de famille pour en revenir à cette boutique sur Etsy qui propose de somptueux miroirs fuselés, biseautés, vieillis. Telle une caverne d’Ali Baba, “Uulipolli” chine et déniche aux quatre coins du monde de jolies trouvailles pour nous… Et il en existe pour tous les goûts.

Certes, ces objets ne sont pas donnés-donnés côté porte-monnaie mais, de vous à moi, que ne ferait-on pas pour se mater devant pareilles beautés ?

Amsterdam #5

Amsterdam #5

Saviez-vous qu’à Amsterdam il y a tout un quartier dédié au vintage ?
Mais Non ?
Siiiiiiiii !

Facilement trouvable vu qu’il doit être indiqué dans à peu près tous les guides touristiques, “Jordaan” est une mine d’or pour les amoureux de vieilleries comme moi.

Du jeans, de la fourrure, des godasses en-veux-tu-en-voilà, des écharpes, bonnets, foulards et autres magnifiques sacs en cuir : ceci n’est qu’un faible échantillon de ce que l’on peut y trouver.. [ton cœur pleure rien qu’en imaginant tout cela ? c’est normal, et chez NMM nous t’acceptons avec cette différence]

Évidemment, vous vous en doutez, le Barbu et moi avons craqué sur pas mal de choses dont je vous parlerai sous peu dans un autre article.

Toujours est-il que pour celles et ceux qui comptent se rendre la-bas, voici quelques noms d’enseignes à ne surtout pas louper : “Rumor”, “Kilo Shop” [comme son nom l’indique on paye les articles au kilo, attention ce n’est pas toujours interessant], et le fameux “Episode”, enseigne indetronable du vintage pas cher et d’excellente qualite.

Et si par malheur vous n’allez pas à Dam de sitôt, no panic, il y a aussi un magasin Épisode à Paris !! Lucky you are .. Ça se passe rue Tiquetonne .. Ne me remerciez pas 😊, chez Non Merci Madame on aime partager les bons plans.

Bref, “à Amsterdam tu te rendras et de belles pièces tu chineras !”