cosmetiques_toxiques1

Ces produits qui nous mettent en danger ..

Salut la compagnie,

Je n’avais pas vraiment prévu de faire cet article mais lorsque j’ai vu la nouvelle sur les réseaux sociaux, il m’était simplement impossible de ne pas vous en parler, ne serait-ce que pour vous mettre en garde, vous et vos proches.

Cela fait pas mal de temps que j’essaie d’être vigilante dans mes modes de consommation : que se soit pour la bouffe ou pour les cosmétiques, j’ai décidé de veiller attentivement à tout ce qui touche à mon corps ; privilégier les produits frais pour se sentir mieux de l’intérieur mais pas que, faire aussi attention aux compositions des produits d’hygiène que l’on utilise à la maison, et ça passe autant par le gel douche utilisé quotidiennement que par le produit lavant pour les sols. (D’ailleurs si cela vous intéresse, vous pouvez retrouver les articles en question ici, ici et ici). Sans tomber dans une analyse névrotique des étiquettes de composants biochimiques, j’essaie de faire gaffe et de fuir le plus possible les molécules toxiques ou allergènes dangereux et connus.

cosmetic-ingredients-to-avoid-300x250

Or donc ce matin, je vois que le magazine UFC Que choisir vient de publier une liste de 185 produits cosmétiques dont les composants et substances sont très préoccupants en raison de molécules toxiques ou encore d’allergènes contenus à l’intérieur. Comme à l’accoutumée, UFC Que choisir a bien fait les choses et ne s’est pas contenté de faire analyser quelques produits d’une catégorie cosmétiques, non, ils ont passé au peigne fin du dentifrice, du gel de rasage, des lingettes pour bébé, des crèmes, de maquillage, etc .. On ne parle donc pas d’échantillonage à ce stade mais bien d’un test grandeur nature.

Concernant le résultat des analyses, voici un extrait de ce qui est dit sur leur site :

« Pour les allergènes on dénombre 62 produits, dont 55 contiennent de la Methylisothiazolinone (MIT) un allergène majeur d’autant plus irritant qu’il est très majoritairement ajouté à des produits non rincés qui resteront en contact prolongé avec la peau. S’agissant des perturbateurs endocriniens, pas moins de 101 produits en recèlent, dont 44 sous la forme d’ethylhexyl-methoxycinnamate, un filtre UV perturbant le fonctionnement oestrogénique et thyroïdien. »

Flippant n’est ce pas ? Perso j’ai regardé très attentivement cette liste et suis rassurée de voir qu’il n’y a qu’un seul produit que j’utilise à l’intérieur. Évidement, je vais remédier rapidement à ce problème en changeant vite-fait-bien-fait de marque et en redoublant de vigilance.

cosmetiques_toxiques1

Je vous mets à disposition cette fameuse liste pour que vous puissiez vous aussi vous assurer que votre salle de bain ou votre trousse à maquillage ne dissimulent pas d’ennemis dangereux, tel un sniper silencieux qui agit dans l’ombre : Liste des produits

Autre astuce qui pourrait bien vous servir également, le pense-bête des substances qui sont indésirables et celles qui sont à éviter à tous prix

Les substances indésirables

Substances à éviter

Une fois de plus j’ai envie de remercier le magazine UFC Que Choisir, pour qui protéger les intérêts et la santé des consommateurs reste une priorité. Comme les industriels ont a priori décidé de faire la sourde oreille aux nombreux appels des dermatologues et scientifiques du monde de la cosmétique, il n’y a pas d’autres solutions pour les faire bouger que de publier ce genre de liste, en espérant que les consommateurs deviennent des « veilleurs de marché » et donc plus acteurs qu’acheteurs.

Prenez soin de vous !

 

Source : UFC Que Choisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *