Dans la tête d’une fille .. qui va bientôt avoir 30 ans

Nous y sommes.
Dans quelques jours je passe le cap, celui de la trentaine.

Celui qui fait que tes parents s’autorisent toutes sortes de remarques à propos de “ta descendance” sous prétexte que, ça y’est, tu as l’âge pour procréer, ça y’est tu as l’âge pour être responsable d’autres personnes que toi-même.

Celui qui fait aussi que tes collègues vont s’octroyer le droit de t’affubler de sobriquets tels que “ma grande” ou encore en riant bêtement “alors, la vieille ?”, etc.. Etc.. La liste pourrait être longue.

J’ai tant de fois accompagné mes copains et copines dans le passage de ce cap que je dois avouer que cela ne me fait plus rien finalement.

Ok. Je vais avoir 30 ans, et après ?

Cela n’empêchera en rien mes petits coups de folie, mes pétages de câble dignes des plus grandes fêlées de la Terre entière, mes coups de gueule, mes pseudo crises d’ado (quand j’ai décidé que dans ma tête j’aurai 20 ans), etc.. Etc..

Pour autant, je pense que mes humeurs resteront semblables, que mes envies évolueront certainement, que mon esprit s’apaisera probablement, que mes idées s’amélioreront sûrement, mais qu’au final, je resterai la même.

Ce qui est sûr aussi c’est que les réductions “jeunes” seront finies pour moi, que mes premières petites rides d’expression (celles qui sont arrivées parce que “je ris trop” dixit ma dermato) me trahiront plus facilement et qu’on m’appellera plus rarement “mademoiselle”. Heureusement rien n’est grave, au contraire, une nouvelle décennie s’annonce !

Le compte à rebours est lancé..

Quelle était cette phrase si appropriée et tirée d’une célèbre fable au fait ? .. Ah oui !

“Vous chantiez .. Et bien dansez maintenant !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *