De-la-culture #10

Pour celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, je vous parlais il y a peu d’un objet tout à fait charmant qui me fait de l’œil depuis pas mal de temps : le Maneki Neko. 

image

Ok. D’accord. Mais kesako ?

Je ne résiste pas à l’envie de vous en dire plus sur ces petits chats que l’on trouve souvent dans les restaurants asiatiques.

Un maneki-neko, aussi appelé chat porte-bonheur, c’est en fait une statue traditionnelle japonaise, le plus souvent en céramique ou en porcelaine. Elle représente un chat assis et levant la (ou les) patte(s) au niveau de l’oreille. Jusqu’ici vous me direz, c’est surtout un « truc de déco ».

Oui, sauf que ce chat a une signification particulière.

« Maneki » (招き) vient du verbe maneku (招く) qui en japonais signifie inviter (dans le sens de faire venir) ou saluer.

« neko » (猫?) désigne le chat. Il s’agit donc littéralement du « chat qui invite ». La tradition veut qu’on mette un de ces chats levant la patte dans les magasins pour attirer la fortune. Et oui rien que ça !

La patte gauche est censée attirer les clients, la patte droite l’argent. Oui ils sont sympas les japonais, ils te laissent le choix. Il existe ainsi des chats levant les deux pattes et plus rarement les quatre pattes (ceux-là croyez moi sont beaucoup plus dur à trouver !)

Avouez qu’une fois la symbolique du petit minou décryptée, on se rend rapidement compte du pourquoi tous les restos asiatiques en ont systématiquement dans leurs échoppes. Perso je suis surtout fan de l’objet que je trouve kitsch à souhait mais teeeellement mignon.

Voilà, à partir d’aujourd’hui vous pouvez vous la jouez en allant commander des nems ou des sushis.

Bonne journee !
Source : Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *