Habiller sa bouche

Habiller sa bouche ..

Certaines d’entre vous diront peut-être qu’elles sont incapables de franchir le pas de la porte sans rouge à lèvres, prétextant une impression de nudité, d’autres au contraire affirmeront qu’un lipstick se doit d’être discret pour parfaire un makeup. Certaines les aiment rouge carmin, d’autres rose nude, fuchsia, chocolat..

Dans tous les cas, choisir le bon rouge à lèvres, celui qui nous va bien, et dont la couleur et la texture sont faites pour nous n’est pas chose aisée .. une vraie sinécure !

Avouons-le, nous avons toutes galéré au moins une fois dans nos vies chez Sephora ou chez Monop, complètement perdues devant la multitude de marques et de couleurs proposées .. les mains et les poignets recouverts de petits bâtons de couleur [précision pour les hommes lisant ce blog : nous les filles, nous aimons utiliser nos mains pour “tester” la couleur de nos rouges à lèvres. Pourquoi la main ? Car c’est la zone censée avoir la carnation de peau la plus proche de celle du visage].

Il est ici nullement question de vous conseiller sur les coloris à choisir mais plutôt de vous filer une astuce qui marche à tous les coups et qui devrait vous conforter dans vos choix.

Quand j’acquière un nouveau R.A.L (alias rouge à lèvres), il faut d’abord qu’il me plaise, j’entends par là que je l’essaie systématiquement en magasin (de toute façon c’est bien simple, s’il n’y a pas de maquilleuse, il n’y a pas d’achat pour moi ! Règle stricte que je m’impose à chaque fois).

Ensuite, je le porte d’abord à la maison, histoire de voir la réaction du Barbu (qui est d’ailleurs très aléatoire) mais aussi de vérifier par moi-même la tenue dudit accessoire de beauté, puis enfin, je fais le test ultime : le porter en public.

Là encore, tout est minutieusement orchestrée. D’abord porté en présence d’ami(e)s, j’attends de voir les réactions… Si je me vois gratifiée d’un commentaire du type “superbe couleur” ou encore de “il te va très bien”, je sais que c’est bon. Si, en plus, le pseudo compliment ultime tombe : “mais où as-tu acheté cette petite merveille ?!?”, LÀ je sais que c’est vraiment ok.

Ceci étant, avant de pouvoir autoriser définitivement l’accès à ma trousse à maquillage pour ce petit nouveau, le dernier test ce fera au boulot, tout au long d’une journée. Une fois encore, je suis très attentive pour juger de l’admission ou non de ce R.A.L (compliments, remarques, regards, etc..)

La méthode est in-fai-llible.
Mon dernier essai en date remonte à la semaine dernière, et depuis, un joli prune mat est venu rejoindre la famille des roses-rouges-corail.

Bons achats les filles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *