visuel pate a tartiner

J’ai testé pour vous #20 : les pâtes à tartiner sans gluten

Salut les gloutons !

En ce début de semaine, et même en ce début de vacances scolaires pour certains et certaines, je me suis dit qu’il était temps de vous faire partager mon test sur les pâtes à tartiner sans gluten {comment ça vous ne voyez pas le rapport entre les vacances et les gourmandises ?!?}

Comme vous le savez {et si vous ne le saviez pas et bien maintenant c’est fait}, cela fait plus d’un an maintenant que j’ai été diagnostiquée intolérante au gluten. Même si la nouvelle fut un petit choc à encaisser, ma vie et plus spécifiquement mon alimentation s’en sont retrouvées légèrement chamboulées mais globalement, je peux dire que le virage s’est très bien opéré. Déjà parce que je cuisinais beaucoup de produits frais avant et n’ai donc jamais été une folle de produits finis/préparés (généralement blindés de gluten), donc pas de changement brutal dans mes habitudes de consommation. Et ensuite, parce que j’ai la chance de partager ma vie avec le plus merveilleux des Barbus,  qui m’a suivi dans ce nouveau régime alimentaire sans jamais se plaindre, voire même au contraire, m’encourager à tester de nouvelles recettes et à s’y mettre lui aussi. Forcément, ça aide. Oui je sais, j’ai beaucoup de chance 🙂

Mais dans ce ciel bleu sans nuages, il y a quand même un truc qui clochait. Le seul point qui a été un peu compliqué à régler pour moi se sont les gourmandises : c’est que Non Merci Madame est une vraie gourmande à ses heures ! Et trouver des petits plaisirs sucrés rapides à ingérer en cas de petit creux ou d’envie furieuse de sucre n’a pas été une mince affaire, et ce à commencer par la pâte à tartiner aux noisettes {slurp !}. Non parce que, oublier les petits gâteaux ou les pâtisseries délicieuses de boulangerie passe encore, mais la pâte de noisettes, ça non !!

visuel pate a tartiner

J’ai donc commencé à prendre renseignements sur les internets … Et des avis sur le sujet, j’en ai lu beaucoup. Trop peut-être. Résultat, j’étais complètement paumée dans tout ce que je voyais et ne savais plus vraiment quel produit choisir pour assouvir mes papilles en mal de tartinade sur mon pain sans gluten le weekend. Et à moins de faire ma petite sélection et de tester moi-même, je ne voyais pas d’autres solutions. J’ai donc donné de ma personne, souffert le martyr à base de grands coups de cuillère dans les pots desdites sucreries à tartiner {rien que ça !}, bravant mes craintes et interrogations {mais bien sûr}, au profit d’une sélection ultra pointue et qui me convient aujourd’hui parfaitement (sélection qui est tout à fait personnelle, j’insiste sur ce point).

Voici donc les 2 outsiders qui, à ce jour, m’ont réellement conquises :

  • La pâte à tartiner « Noisette Chocolat » de chez Dardenne
  • La pâte à tartiner au « Cacao et noisettes » de chez Nocciolata

   Pate à tartiner Dardennepate a tartiner nocciolata

Leurs points communs : Toutes deux sont sans gluten et sans huile de palme, et c’est principalement ce que j’attendais de ces produits. Elles sont également issues de l’agriculture biologique et ont donc chacune le label AB.

Leurs différences : La pâte Dardenne contient 30% de noisettes versus 16% pour la pâte Nocciolata. Pas d’indications quant à la quantité de chocolat/cacao chez Dardenne, là où Nocciolata précise le pourcentage de 6,5%.  Autre point important également pour celles et ceux d’entre vous qui sont cœliaques, la pâte de chez Dardenne est préconisée par l’AFDIAG mais également par une autre asso « Vegan ».

Côté goût : Je dois bien avouer que la pâte Dardenne est plus forte en teneur noisette, j’entends par-là qu’on les sent bien plus lorsqu’on en mange. Pour autant, la Nocciolata est également goûtue, même si l’on sent quasiment autant les noisettes que le chocolat. Côté texture, j’ai néanmoins trouvé que la Nocciolata était plus proche de la texture pâte à tartiner que l’on connait tous, à l’inverse de sa consoeur plus compacte, et donc moins évidente à tartiner sur son pain ou ses biscottes.

Côté porte monnaie : C’est un peu là que la bât blesse, comme la majeure partie des produits sans gluten, on sait d’avance que la bagatelle va nous coûter plus cher qu’un autre produit … et c’est peu dire au regard des prix pratiqués pour chacune de ses marques. De mémoire, le pot de Dardenne était à 9,90€ le pot de 350 grammes … versus 4,50€ les 350 grammes chez Nocciolata, plus raisonnable donc. Dans tous les cas, les prix restent élevés, nous sommes bien d’accord. Mais bon, quand on veut de la pâte de noisettes à tartiner sans gluten, pour ne pas flinguer son petit ventre chéri, ou simplement par conviction personnelle, il faut ce qu’il faut.

Enfin tout ça pour dire que ces deux marques sont mes favorites et que mon placard de cuisine contient toujours l’un de ces pots. Comme ça maintenant, quand j’ai une petite fringale, je sais que je peux aller tremper goulument ma cuillère sans danger .. vous remarquerez que je n’ai pas précisé la taille de la cuillère … quand je vous dis que parfois je suis une vraie gloutone ..

Et vous ? des marques fétiches testées à me conseiller ?

2 réflexions sur “J’ai testé pour vous #20 : les pâtes à tartiner sans gluten

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *