La grande Bruxelles ..

Au premier abord, je n’ai pas aimé cette ville .. au premier abord seulement.. pourquoi ? Parce que Bruxelles dérange, Bruxelles me perturbe, elle me bouleverse dans mes repères.  En fait, elle n’est comparable a aucune autre capitale (du moins celles que j’ai déjà pu visiter).

Tout d’abord il faut dire que nous y sommes arrivés par la route [comprenez en voiture], plus précisément par le périphérique souterrain qui fait office de periph’ chez nos amis belges.

A l’accoutumée, le Barbu et moi voyageons plutôt en avion/train/bateau/ etc.. Et avons toujours le plaisir de découvrir le pays de destination au travers des premières choses que l’on y trouve à notre arrivée..  Mais siiiiiiiiiii vous savez quand vous vous apercevez que le métro ou la tram’ passent par la “gare centrale” (oui, il y a toujours une gare centrale à l’étranger, soyez attentifs vous verrez), qu’en fait il n’y a pas de transports en commun parce que c’est un jour férié (dommage!), qu’à l’heure à laquelle vous arrivez il n’y a plus de taxis, ou encore que  l’auberge de jeunesse/hôtel n’est pas loin et – chouette – on va pouvoir s’y rendre a pieds. C’est de cela dont je parle, habituellement nos premières impressions sont fondées la-dessus, sur les “premiers visuels”.

Et bien pas cette fois ! Nous étions dans des tunnels et sommes directement sortis “porte de Namur” .. donc pas très loin de notre siouper B&B.

Bruxelles, c’est un peu Paris avec un accent belge” me suis-je dis au début, et puis je me suis rapidement rendue compte que cette ville recelait de trésors cachés, de bijoux Architecturaux, de quartiers avec leurs propres identités, d’un melting pot culturel et humain tellement riche !

Nous avons donc pu, une fois encore, profiter de la gentillesse extraordinaire des belges, emprunter les transports en commun, se payer le luxe de prendre le tram sans vraiment savoir ou celui-ci nous emmenait, marcher, photographier, bref.. faire comme si nous étions originaires de la-bas!

Une amie m’avait dit “tu verras, à Bruxelles on se sent au cœur de l’Europe”, elle avait raison, s’en est presque cosmique !! Tant de choses s’entrechoquent, se mêlent, s’entrecroisent, c’est absolument formidable, j’ai adoré baigner dans ce bouillon de culture.

Comme à chaque voyage, celui-ci fut rythmé par de merveilleuses rencontres et je vous en parlerai dans un autre post dédié à ces formidables personnes, déjà parce qu’elles le méritent et ensuite parce que sans elles, tout aurait été moins magiques je pense.

Je ne peux que chaudement vous conseiller cette ville et surtout, surtout, surtout, vous dire ne pas vous fier à vos premières impressions.. car se ne seront certainement pas les bonnes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *