dressing

La mode quand tu es enceinte (#citations et états d’âme)

Ce matin je regardais l’émission « Les Maternelles » sur France 5 {il faudra d’ailleurs que je vous parle de mes nouvelles addictions aux chaines tv depuis que je suis enceinte .. attention ashtag culture pendant la grossesse quoi !}

Mounia – une chroniqueuse de l’émission – m’a bien fait marrer en soulevant un point que j’ai également pu constater à titre personnel concernant la mode lorsque tu es enceinte, elle a dit la chose suivante :

« Dans la vie de tous les jours, quand t’es pas enceinte, tu as le choix entre plein de looks différents : rock, glamour, vintage, etc … mais quand tu es enceinte, tu n’as qu’un seul look au choix : le look femme enceinte … et moi qui bosse dans la mode ça me fait bien flipper ! »

Autre citation de choix :

« Quand je vais regarder les magazines et la télé, je vais voir que plein de stars sont super lookées alors que moi j’alterne entre mes 2 uniques pantalons de grossesse et la chemise de mon mec ! »

Alors, oui Mounia tu as bien raison, être un minimum lookée/sappée/swagguée est un réel exercice de style durant sa grossesse, sans compter sur le budget colossal à débourser dans la mesure où BIZARREMENT tous les vêtements estampillés « grossesse » affichent un tarif majoré d’environ 20% comparativement aux fringues « normales ».

dressing grossesse

Bien évidemment, H&M Mama et toutes autres grandes enseignes de distribution telles que Kiabi deviennent tes amis si tu veux pouvoir entrer dans un pantalon ou fermer une chemise sans débourser 1 000€ pour autant, n’oublions pas non plus notre ami Ebay ou Le bon Coin qui sont des mines d’or pour acquérir de nouvelles pièces pas chères et finalement peu portées par les propriétaires précédentes… mais bon, au final, ton dressing a considérablement réduit de taille à mesure que ton ventre, lui, en prend au contraire.

Ne parlons pas de la galère des chaussures … aaaaah l’épisode du « tiens je mettrais bien des bottes avec cette robe« , sauf que dans la vraie vie, tu ne parviendras à enfiler ces bottes qu’au bout de 15 minutes, après maintes contentions plus ou moins douloureuses. Et tout ça pour finalement te rendre compte au bout de 20 minutes qu’avec tes jambes et tes chevilles qui enflent, et bien tes bottes tu ne vas pas les supporter bien longtemps ! Personnellement j’ai trouvé quelques solutions : les low boots sans lacets et sans fermeture éclair, les moonboots quand il fait froid et les slippers. Dans tous les cas, le côté pratique a pris le pas depuis bien longtemps sur l’esthétisme, laissant ainsi au placard bon nombre de jolies paires de chaussures que j’affectionne tant.

Pour autant je pense que les mots « mode » et « grossesse » ne sont pas incompatibles, mais il faut soit être suffisamment bien lotie côté porte monnaie pour se faire plaisir durant 9 mois, ou suffisamment rusée pour dénicher les bons plans et autres ventes privées sur le net.

Bref, on ne se démoralise pas et on fait avec ce que l’on a, car n’oublions pas : la mode c’est avant tout un comportement, un état d’esprit. Yves Saint Laurent le disait d’ailleurs très bien :

 » Avec les années, j’ai appris que l’important dans une robe est la femme qui la porte »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *