La musique [non, ce post n’est pas un hommage à la Star Ac’]

Avez-vous déjà remarqué comme la musique est un formidable vecteur de communication ? Comme elle peut modifier nos modes de consommation ? Comme elle fait partie intégrante de nos vies ?

On dit d’elle qu’elle adoucit les mœurs et je pense que c’est vrai. On dit encore qu’elle est la langue des émotions, ou qu’elle fait danser les consciences, là encore ce n’est pas faux.

Illustration par l’exemple du pouvoir qu’elle peut avoir sur nous, petits êtres humains naïfs face au consumérisme que nous sommes : certains établissements huppés de la capitale ont bien compris que du choix musical dépendait l’ambiance de la maison et le chiffre d’affaires de la caisse enregistreuse. Un exemple parmi d’autre, le Buddha-Bar.

Faites le test et allez-y pour dîner, pas trop tôt surtout, plutôt vers 22h00 et soyez attentifs a la musique. A votre arrivée, elle sera douce, exotique, tamisée, peu rythmée et vous fera grandement apprécier votre repas. Puis à l’arrivée du café, tendez l’oreille… les beats commencent a retentir, la lumière change, le volume sonore augmente, le son devient plus rythmé, enivrant, électrisant … c’est normal. Votre repas consommé, on vous invite insidieusement à venir au bar pour danser et vous délecter de boissons bien moins soft… On appelle cela “l’after dinner” ou comment, sans vous en rendre compte, on fait accélérer le rythme du palpitant et sauter la phase digestion pour vous embarquer dans un univers festif, et donc vous faire consommer puisque vous allez danser et avoir soif ! (Music = business)

Ce n’est un secret pour personne et cette méthode fonctionne tellement bien sur place que vous pouvez à présent faire pareil chez vous via des compilations disponibles chez tous les bons disquaires ! Le principe est simple, le CD1 s’intitule “before” et le CD2 “l’after dinner”, donc, vous l’aurez compris.

Changeons d’exemple ; pour ce qui est des émotions  portées par elle, je me rends compte chaque jour de sa puissance : une émotion, un état d’esprit et c’est automatiquement une chanson qui me vient en tête. Si j’ai dans les oreilles un morceau particulièrement entraînant pour aller bosser le matin, je sais que se sera une “journée avec”, j’aurai la rage de vaincre et de l’énergie a revendre ! A contrario, si j’ai le malheur de zapper et de tomber sur un morceau plus triste, ou disons plus profond, je vais irrémédiablement avoir le moral en demi-teinte pour la matinée.. dingue non ?!?

Autre exemple ; on peut faire passer plein de message par la musique. De l’amour, de l’envie, de la joie, de la paix… Franchement, ne vous êtes vous jamais servi d’elle comme parabole/bouclier/porte-parole pour ne pas avoir à dire quelque chose,  dévoiler vos sentiments, pour faire comprendre des choses à vos amis, parents, amants, etc ? Ou encore d’échanger un clin d’oeil complice avec une personne de votre entourage parce qu’un son est lié à vie à des souvenirs communs ? Oui ? Et bien pour moi aussi !

En conclusion, je vous laisse réfléchir à tout ça et vous verrez qu’il ne vous faudra pas longtemps pour trouver vos propres exemples, vos “madeleines de Proust acoustiques” en quelque sorte.

On termine donc en musique avec un petit florilège de celles qui me viennent à l’esprit, qui me rappellent de merveilleux souvenirs, et qui parfois, sont aussi des dédicaces.

Bonne écoute et bonne soirée

Raul Midon – “All because of you” ou “Sunshine” / Jacques Brel – “Ne me quitte pas” / La Grande Sophie – “Ne m’oublie pas” / Serge Gainsbourg “La Javanaise” ou “L’eau à la bouche” / All Saints “Take the key” / John Lennon “Imagine” / Hocus Pocus “Smile” / Radiohead “Creep” / Camille Bazbaz “Tutto va bene” … etc etc …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *