Les collections du coeur 

Bionjourno tutti !

L’automne s’est officiellement installé mais le soleil fait de la résistance et nous offre encore aujourd’hui une belle journée. {« c’était notre point météo du jour, merci à tous de l’avoir suivi et à demain »}

Aujourd’hui j’ai envie de parler des collections. Pas celles des musées non, celles que l’on entreprend tous dans nos vies. Ce phénomène étrange qui fait qu’un jour toutes les petites cellules de nos êtres s’activent et se mettent en joie pour tel ou tel objet, aussi original ou bizarre soit-il. Cellules donnant ordre à nos cerveaux et nos cœurs d’aimer sur le champ cet objet et de prêter serment que tout au long de notre existence nous nous mettrons en quête de débuter et de compléter une collection.

J’ai toujours été très admirative des personnes qui s’acharnent patiemment à constituer des collections de timbres ou de cartes postales anciennes. Je trouve une certaine poésie dans la démarche, quelque chose de doucement désuet mais de tellement charmant. Et puis les propriétaires desdites collections sont souvent très touchant et rarement avares d’informations sur la manière dont tout cela a débuté, dont ils se sont procurés certaines pièces. Les étoiles dans les yeux en plus.

J’imagine facilement que nous avons toutes et tous nos petites collections, pas nécessairement volumineuses ou coûteuses, mais suffisamment importantes à nos yeux pour que nous la ou les gardions précieusement tel un trésor.

Pour ma part se sont les bougeoirs.


J’en possède une petite quinzaine et j’avoue toujours prêter un œil attentif en brocante et vide Grenier dans l’espoir d’en trouver un qui ait, selon moi, une âme. Que l’objet possède ce petit quelque chose qui le différencie immédiatement des autres.

Mais pourquoi les bougeoirs me direz-vous ? Et bien je n’en ai aucune idée ! Est ce que cela vient du fait que j’aime par dessus tout la lumière des bougies et qu’à ce titre le support de ces « lumineuses » en devient tout aussi important ? Ou bien cela vient peut être de la beauté folle aperçue lors de mon voyage en Suède, où tous les rebords de fenêtre se parent de bougies à la nuit tombée. Qu’importe. Les bougeoirs et bougies sont mes petites merveilles de la vie.


Mon plus grand rêve en terme de déco serait certainement d’acquérir un jour une paire de bougeoirs très anciens en bronze. Vous savez, ces bougeoirs à trois branches qui faisaient la beauté des tables du château de Versailles à la Belle Époque. Évidement je sais que ce rêve a un coût et qu’il me faudra être armée de patience pour le réaliser un jour.

Mais la patience n’est-elle pas la qualité première de n’importe quel collectionneur, aussi humble soit-il.. Il me semble que oui.
Et vous, vos petites collections ?

Dites moi tout..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *