Non Merci Madame ! .. À l’aéroport

Cela fait déjà quelques années que j’ai envie d’écrire cet article et de me plaindre… Me plaindre des pratiques assez spéciales – et certainement empruntées aux forces spéciales du GIGN – de ceux qui nous contrôlent dans les aéroports.

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours eu une allergie aiguë pour les agents travaillant au portes d’embarquement des aéroports Français.

Vous ne voyez pas de qui je veux parler ? Mais siiiiiiiiiii, vous savez, ceux qui vous suspectent toujours d’avoir planqué des armes ou de la drogue sur vous. Ceux qui matent vos bagages trois plombes aux rayons infrarouges, persuadés que vos écouteurs ou vos stylos sont des armes redoutables..
Ça y’est ? Vous les remettez ?

Et bien une fois de plus, j’ai du me prêter au jeu stupide de l’interrogatoire “questions/reponses” à base de “non je n’ai pas de couteau sur moi ni de bombe lacrymogène”, “non je n’ai pas rempli mon estomac de boulettes de drogue non plus”, “non, je ne dissimule pas de machette dans mes cheveux” [cheveux que je porte courts soit-dit-en-passant.. les gars, va falloir rapidos consulter un ophtalmo je crois .. ] .

Le pire c’est qu’avant, ce type de questions me faisaient marrer..erreur !! J’ai assez vite compris que les rires n’étaient pas tolérés dans cette “phase de contrôle” comme ils disent.

Bref, revenons-en à mon passage angoissant des portiques de sécurité . Hier donc, je n’ai ni ri, ni souri à ces questions,et j’ai passé l’épreuve du portique haut-la-main car pour une fois rien n’a sonné [victoiiiire!!!], je pouvais donc enfin accéder aux salles d’embarquement.. et pourtant, c’était sans compter sur la palpation de sécurité obligatoire de la charmante dondon* postée juste derrière ledit portique.

[* dondon : surnom désignant une femme plutôt forte et foncièrement laide qui a la particularité d’être aimable comme un catcheur tchèque à qui on dirait qu’il est mauvais. Vous voyez le genre ?].

C’est donc en un quart de seconde que celle-ci s’est mise à m’écraser les seins à pleine main, histoire de vérifier que je n’avais pas non plus planqué cette fameuse machette dans mon soutif ! Puis vinrent la palpation des cuisses, des bras, et meme de la ceinture de mon jean’s (car on ne sait jamais, il se pourrait bien que j’ai dissimulé un serpent super venimeux dans cette ceinture … Et même que son venin serait tellement puissant qu’on en mourrait sur le champs, et comme ce serpent serait doté d’une intelligence folle, il s’attaquerait directement au pilote de l’avion, mettant ainsi en péril la vie de centaines de voyageurs ..

.. NON MAIS HO !! CA VA LA TÊTE OU QWWAA ? [moi énervée ? Pfff.. ]

Vous l’aurez compris, me suspecter, me manipuler comme un vulgaire bout de viande et me fixer longuement dans le blanc des yeux pour checker ma bonne foi, ne m’a pas vraiment plu et a l’inconvénient de m’agacer profondément à chaque fois.

Alors s’il vous plait, mesdames messieurs des aéroports, soyez plus doux, soyez moins relous, faites votre job Ok, mais arrêtez de tous nous faire passer pour des méchants en voie de commettre des choses atroces.. on veut juste prendre l’avion nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *