S’en aller voir la mer ..

S’en aller voir la mer ..

Alors ce matin en me levant, j’étais loin d’imaginer que quelques heures plus tard je serai en bord de mer … Surprise !

Le Barbu a savamment préparé son affaire et n’a mots dits jusqu’à ce que nous soyons sur l’autoroute.

La Normandie devient donc notre terre d’accueil pour 48 heures et, heureux chanceux que nous sommes, le soleil a décidé d’être de la partie 🔆.

Et je vais vous dire une chose, fuir la grisaille parisienne et se retrouver les poumons plein d’air iodé, les lunettes vissées sur le nez [mais avec la doudoune et les gants quand même], c’est tout bonnement formidable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *