YLS190_sa000_sr8

l’objet du désir : la montre (un peu) bling bling

Non je n’ai pas cédé à retardement à cette mode de « la-grosse-montre-super-lourde-et-super-clinquante-qui-masque-ton-poignet » que tout le monde – ou presque – a pu arborer fièrement ces derniers temps.

Au contraire, j’ai toujours été prise d’un petit sourire narquois en voyant toutes ces nanas qui peinaient à supporter le poids de ladite montre lorsqu’elle devait utiliser leurs poignets. Gna-gna-gna-gna (NB : rire sadique de sorcière comme dans les dessins animés). Et que dire de celles qui m’ont quasiment fait hurler de rire lorsque leurs super-méga-monstrueuses montres se prenait dans leurs cheveux ou leurs fringues … leur valant des crises de nerfs absurdes dignes d’un oscar pour le meilleur rôle dans la catégorie « Hystérique caractérielle burlesque ».

Bref, la montre quasiment aussi grande que ta main c’est NON MERCI MADAME !

Pour autant, j’avoue que j’aime assez les montres qui brillent un peu, je veux dire, celles qui sont discrètes mais élégantes, celles que l’on repère à ton poignet en se murmurant « Tiens, elle est jolie sa montre », celles qui sont couleur dorée, ou rose dorée, voir même argentée. Celles que l’on remarque par leur beauté et non pas par leur poids ou leur volumes.

Imaginez donc un peu le coup d’électricité que j’ai reçu au cœur lorsque s’est affiché dans ma boite mail ce matin un courriel indiquant « Nouvelle collection Printemps Été 2016 Swatch « Metallix » »

Oulalalala …

GE244_sa000_sr8 SFE104G_sa000_sr8

SFE105_sa000_sr8 SFG106_sa000_sr8

SUOK120_sa000_sr8 SUOP107_sa000_sr8

YGS130C_sa000_sr8 YLG130_sa000_sr8

YLS190_sa000_sr8 YSS298G_sa000_sr8

 

Ces mignonnes me font grandement de l’œil depuis que je les ai vues (oui oui, ici on est à fond « cœurs dans les yeux », « cœur qui palpite », tout ça tout ça).

Mentions spéciales pour les montres n3 et n10 qui sont en photos .. je crois bien les aimer d’amour (et pourtant je suis ultra chiante en matière de montre croyez-moi !). Enfin bon, tout ça pour vous dire que Swatch a encore fait fort pour cette nouvelle collection estivale et nous propose donc des montres à l’humeur « métalliques » mais pas bling bling.

Suis fan. Tout simplement.

 

Crédit photos : Swatch – Cet article n’est pas sponsorisé

IMG_4973-0

Bola.. ou pas ?  (#baby project) 

Le « bola de grossesse » j’en ai entendu parler récemment et je dois avouer que depuis je suis assez partagée sur la question..  Histoire de me forger un avis et d’en savoir plus, j’ai donc mené ma petite enquête sur ce bijou de grossesse que l’on peu s’offrir où se faire offrir. 

Décodage.

Le véritable « bola » est issu de la culture indonésienne et pas mexicaine comme on le lit souvent sur certains sites. Également appelé « clochette des anges », il tient son vrai nom de « bulan bola ». Porté par les femmes pendant leur grossesse, il est expliqué que ce petit objet vise à adoucir le comportement de bébé en émettant des petits sons perceptibles pour lui depuis l’utérus  (à compter en moyenne de la 20ème semaine de grossesse). 

 

Composé d’une boule en argent 925 (oui cette donnée est importante puisqu’elle signale qu’il s’agit d’un véritable bola traditionnel), il renferme des petites billes qui, en s’entrechoquant, créent un tintement particulier.  Pour les femmes indonésiennes, ce bijou est artisanal et 100% tradition locale. Tradition qui s’est apparemment bien exportée en Europe si l’on en juge par le nombre de site internet spécialisés sur la toile.. 

On lui confère des pouvoirs magiques tels que celui d’attirer la chance sur la femme enceinte qui le porte, ainsi qu’à son enfant. Rassurant et apaisant pour bébé, le tintement entendu pendant et après la grossesse serait parfaitement reconnaissable par bébé, qui aura eu le temps de s’y familiariser tout au long des mois. On raconte même que certaines jeunes mamans n’auraient qu’à agiter leur bola pour calmer bébé une fois né. Extraordinaire n’est ce pas ? 

 

Présenté sous la forme d’un sautoir, la chaîne ou le cordon mesure en général entre 100 et 120 cm de long. C’est en fait un pendentif en  argent qui repose sur le bas ventre de la maman. 
 

Voila. Maintenant j’en sais un peu plus sur l’historique de l’objet et sur la manière dont il est fabriqué. 

Là où je m’interroge, c’est sur l’efficacité de l’objet : réel bijou apaisant sonore ou simple bijou fashion ? 

Bien que l’objet soit mignon, est-il réellement l’auteur des bienfaits qu’on lui prête ? 

Alors bola ? Bola-ra pas ? Je n’en sais rien encore. Une chose est sûre, il va falloir que je me décide. 

Les filles, des conseils ? des avis ? 


Crédits photos : the good karma shop – mum to be party – cachecoeur lingerie – la femme colibri blog