IMG_4698

Les vieilleries 

Hello everybody,

Dimanche était une belle journée et l’occasion d’aller rendre visite à la famille qui faisait une brocante-vide grenier.

Comme toujours nous étions aux agais avec le Barbu, non pas que nous soyons en quête d’objets spécifiques, mais simplement que nous a-do-rons balayer les stands des exposants, discuter avec eux et au détour d’un carton, pourquoi pas, se laisser séduire par quelques vieilleries comme nous les aimons.

Pour une fois c’est d’ailleurs moi qui suis a l’origine des trouvailles du jour : deux jolis petits réveils bien patinés par le temps, ainsi qu’un service de tasses à café de couleur jaune en excellent état.




Ces réveils sont assez anciens et dotés d’un système de remontée mécanique sur l’arrière. Évidement je ne compte pas les utiliser, tout d’abord parce qu’ils émettent un petit « tic-tic » permanent et ensuite par ce que ces réveils-là ont une sonnerie TRÈS puissante ! Leurs petits défauts et signes du temps m’ont tout de suite plu, sans compter que les marques « Japy » et « Bayard » ont accompagnés nos grands parents de longues années durant. Donc de vraies vieilleries qui vont aller rejoindre mon autre réveil doré et marron qui appartenait à ma grand mère. Le tout pour 6€ mesdames messieurs.




Le deuxième trouvaille du jour, se sont ces petites tasses à café expresso vereco. Jaunes. Quand je les ai vu sur le stand, j’ai tout de suite su qu’elles seraient miennes. Je ne pourrais pas vous expliquer pourquoi j’aime autant la verrerie jaune vintage, mais je peux vous dire que mon service est quasi complet ! Cédées pour 2€ par des propriétaires ultra sympathiques, ces derniers n’avaient aucune idée de ce qu’est la marque vereco et pensaient même ne pas réussir à vendre le service. C’était bien ma veine !

Ce qui m’a plu se sont les petits détails du verre, ce côté finement dentelé, et puis les anses en inox que j’ai très rarement croisé jusqu’ici. Elles étaient belles exposées au soleil, elles étaient jaunes, en excellent état, mon coeur a fondu. Bien entendu je ne sais pas où je vais trouver la place de les ranger mais j’y parviendrai.


Dernière trouvaille, qui en fait est plutôt un cadeau de ma SBS (« super belle sœur » souvenez-vous), des petits bodys et vêtements en 0-6 mois pour bébé.. j’imagine que vous avez déjà tous compris où je voulais en venir, mais on s’en reparle cette semaine dans un article dédié. En attendant je suis désespérément tombée en amour pour ces minuscules vêtements trop chou. Merci Super Belle Sœur {énormes cœurs dans les yeux}

Voilà pour ce qui est de mon épopée dominicale, j’espère que votre weekend était bon et que vous aussi, vous avez fait de belles trouvailles !

Bises et bonne semaines

De l’autre côté

Hello everybody, j’espère que votre humeur est au beau fixe avec ce soleil qui inonde le ciel et nous fait miroiter l’été ☀️. Perso je démarre bien la semaine en étant en rtt – sous le soleil exactement – et parce que mon weekend était formidable.

En parlant de weekend justement, je voulais vous faire partager ce que ma tribu et moi avons fait hier {dimanche donc}.

Comme dirait le Barbu, nous “avons joué à la marchande”, plus exactement nous avons fait une brocante. Mais pas comme nous les faisons d’habitude. Non. Cette fois-ci c’est nous qui vendions 😃.

Autant je suis une férue du chinage en brocante { même dans les petits villages les plus improbables – où je passe un temps infini à scruter la moindre pièce jusqu’à en trouver une qui vaille la peine d’être acquise et de rejoindre mon home sweet home}, autant je ne m’étais encore jamais vraiment collée à la vente d’objets m’appartenant. Nouvelle expérience et expérience réussie.

Pour commencer il fallait des bras pour mener à bien cette affaire, le Barbu, la Minette & moi sommes donc allés chez Daddy chéri pour “retourner le grenier” {comprenez défaire tous les cartons, lister les objets à vendre, les mettre de côté et les descendre du grenier}. Nous avons passé une bonne partie de notre samedi à nettoyer ces petits trésors, les dépoussiérer, les rendre beaux pour que les autres aient envie de les acheter.

Faut dire qu’avec l’expérience que l’on a des brocantes, nous remarquons souvent que les objets des autres sont sales et souvent mal mis en valeur, il était donc impératif pour nous de ne pas tomber dans ce travers-là. Journée de samedi achevée, tout était fin prêt pour le lendemain, les tréteaux en attente d’être montés, le Thermos de café sur les starting-block et nos esprits conditionnés à se lever tôt..très tôt.

5h30 du mat’ le lendemain.
Réveil en douceur et toilette de chat pour être à l’heure sur la place du village et monter notre stand. Tout se passe à merveille, les “concurrents” sont très sympas à notre égard dans la mesure où voir des petits jeunes sur le pont à cette heure les rend compatissants et plein de gentillesse, l’emplacement de choisit rapidement et le bal du montage peut démarrer.

3 tréteaux et une remorque plus tard nous étions prêts ! De la vaisselle, du petit électroménager, des poupées de porcelaine, des luminaires, des livres et quelques “objets défi” composent les 7 mètres linéaires de notre espace de vente du jour. 7h30 les premiers chineurs débarquent {les vrais} et font main-basse sur les plus beaux objets à vendre.

Puis la matinée s’enchaîne rapidement sous le soleil et le ciel bleu, les badauds viennent et achètent plein de choses, tant et si bien qu’il nous a fallut retourner au grenier pour aller chercher le réassort, si si je vous assure, nous avons eu un succès fou !

Et puis il faut dire que nous avons pris notre rôle très au sérieux en vendant super bien nos articles quand les esprits se faisaient hésitants “vous verrez, ce livre est absolument extraordinaire !”, “faites plaisir à madame, je vois dans ses yeux qu’elle adore ce service à thé”, “bien sur que cet appareil fonctionne monsieur ! Nous le vendons que de la qualité ici” ou encore “si j’étais vous je n’hésiterai pas, un coup de coeur reste à l’esprit. Si jamais vous repassez plus tard et qu’il a été vendu vous allez le regretter”. Des King de la vente je vous dis 😃.

Puis vint l’heure fatale du déjeuner, à base de sandwich fait maison {et sans gluten pour moi s’il vous plait, merci Daddy d’avoir pensé au pain}, nous voici en train d’avaler goulûment les jambons, pâtés, cornichons et autres gourmandises tant attendues {nous étions affamés}. Bon, c’est à dire que la digestion est un combat de tous les instants : rassasiés, installés à l’ombre sur nos petites chaises, nous avons du batailler sévère pour ne pas sombrer. Rapport que Le Barbu était déjà en mode sieste et que le Minette n’en était pas loin.. Pour remporter ce combat, nous avons donc envoyé Daddy, à deux reprises, remplir le Thermos de café et c’était reparti.

Le côté fun de l’histoire, c’est qu’on a presque réussi à vendre tous nos objets défi. Vous savez ces objets un peu moches et bizarres qu’on a presque honte de sortir sur son stand. Et bien ils ont presque tous trouvé preneurs .. à l’exception du lot de coquetiers coloré avec des tronches chelou dessinées dessus, celui-ci on l’a remonté au grenier {nan mais sérieux, wtf quoi ??!?? Qui a bien pu avoir l’idée d’acheter un truc aussi laid un jour !!}.

16h30 fin de journée, des sourires plein la tête et une caisse bien remplie. Notre stand s’est vidé au deux-tiers et nos genoux commencent à être endoloris, mais c’était pour la bonne cause ! Le grenier de Daddy s’est bien vidé, nous étions tous ensemble en famille durant cette journée et nous sommes vraiment bien marré, et, cerise sur le gâteau, nous avons ramassé un joli pécule que nous allons dépenser de la même manière que nous l’avons gagné : ensemble et de manière généreuse, en s’offrant un bon restaurant.

Voyez, j’ai adoré jouer à la marchande et suis prête à recommencer l’année prochaine.

Belle semaine ! ☀️☀️☀️☀️

Shoes + vintage = love

Parce que je suis une fille, j’aime particulièrement les chaussures.

Oui mais pas n’importe quelles chaussures, celles que je trouve belles [bah oui normal quoi ! Aucun intérêt d’acheter des pompes qui ne me plaisent pas !], patinées, vieillies, un brin usées, bref celles qui ont une âme.

Même s’il m’arrive aussi d’acheter des paires de chaussures “neuves” dans un magasin, je fois bien avouer que chiner et dégoter des shoes vintage remporte de loin ma préférence.

C’est ainsi qu’il y a plusieurs années je tombe en amour pour une magnifique paire de bottines en cuir de couleur Bordeaux, fourrées et dans un état impeccable. Des bottines avec de vrais talons en bois comme à l’ancienne et une semelle si solide que je n’en reviens toujours pas. Et puis la ligne de ces chaussures.. Nan mais la ligne quoi !

Autant vous dire que je les chouchoute depuis leur acquisition et ne comprends toujours pas quel esprit tordu à bien pu un jour décider de s’en séparer..

Et bien figurez vous que le weekend dernier, par le plus grand des hasards, dans une brocante, trouvée elle aussi par hasard, je tombe nez-à-nez avec une paire de bottes en cuir. Camel, usées, sublimes, n’attendant que moi.

Je les essaie en fermant les yeux [comme pour me donner plus de chance qu’elles m’aillent tu sais]. Les enfile. Me relève. Elles me vont comme parfaitement. Je regarde dans le petit miroir de la brocanteuse. M’aperçois qu’on ne voit rien dans ce miroir. Je commence à jubiler. demande au Barbu et à la Minette ce qu’ils en pensent. Je vois l’acquiescement dans leur regard. Je vois mon reflet dans la vitrine d’un magasin. Elles sont absolument magnifiques. Euphorie. Joie dans mon corps et dans ma tête. Je les aime. Je les veux. Je les prends.

Coût de l’opération : 35€
Temps de décision : 1 minute 30
Verdict : grande satisfaction personnelle

Ce genre de coup (rare, il faut le souligner, dans la mesure où les pointures d’antan et celles de maintenant n’ont juste rien à voir because un 38 actuel peut se transformer en bon 39-40 vintage), et bien ce genre de coups là ne se produisent que quelque fois dans une vie de chineuse. Pour ma part c’est déjà le second et j’espère que la vie m’en réserve encore bien d’autre !

Vous comprenez mieux à présent l’équation : shoes + vintage = LOVE

Forcément, j’ai passé mon dimanche soir à les nettoyer, les nourrir et les bichonner pour qu’elles soient encore plus belles que lorsqu’elles m’ont tapé dans l’œil ..

Et vous le vintage, ça vous plait ?

Ce weekend on a ..

Ce weekend on a aimé :

– beaucoup, mais alors vraiment beaucoup cuisiner,

– aller se balader au Printemps et admirer une fois de plus ce bâtiment somptueux,

– en profiter pour aller dépenser quelques euros chez Mariage Frères et se faire vraiment plaisir avec le thé Earl Grey Impérial,

– découvrir un nouvel endroit où make up et dessous affriolants font bon ménage (on s’en parle cette semaine),

– aller traîner du côté du Sacré Cœur par un temps radieux et se dire qu’on a de la chance de vivre dans la plus belle ville du monde,

– tomber par hasard sur une brocante vintage et faire, une fois de plus, une affaire en or !

– puis rentrer au chaud, allumer des bougies et préparer une soupe dont je vous donnerai la recette cette semaine également.

Et le weekend est déjà passé, déjà fini,
déjà en passe de laisser venir à nous une nouvelle semaine … Alors bonne semaine !

Ce weekend on a ..

Ce weekend on a aimé :

– déménager sa sœurette et avoir au moins autant mal au dos qu’elle car c’était pour la bonne cause !

– déballer des cartons et re-découvrir avec elle ses objets précieux,

– se consoler le soir venu avec une divine-exquise-super-top Black box de sushis [de toute façon on était incapables de faire à manger tellement on était crevés],

– faire une brocante et acheter de jolies babioles pour quelque sous,

– se balader dans une zone commerciale pour repérer des meubles et autre objets pour la Minette,

– et puis pour finir refaire le plein de make up car la trousse devenait bien vide après les vacances.

Un weekend très chargé en dépit des apparences et qui laisse quelque séquelle au niveau du dos et des mains .. Amis cartons de déménagement je vous aime !