IMG_4973-0

Bola.. ou pas ?  (#baby project) 

Le « bola de grossesse » j’en ai entendu parler récemment et je dois avouer que depuis je suis assez partagée sur la question..  Histoire de me forger un avis et d’en savoir plus, j’ai donc mené ma petite enquête sur ce bijou de grossesse que l’on peu s’offrir où se faire offrir. 

Décodage.

Le véritable « bola » est issu de la culture indonésienne et pas mexicaine comme on le lit souvent sur certains sites. Également appelé « clochette des anges », il tient son vrai nom de « bulan bola ». Porté par les femmes pendant leur grossesse, il est expliqué que ce petit objet vise à adoucir le comportement de bébé en émettant des petits sons perceptibles pour lui depuis l’utérus  (à compter en moyenne de la 20ème semaine de grossesse). 

 

Composé d’une boule en argent 925 (oui cette donnée est importante puisqu’elle signale qu’il s’agit d’un véritable bola traditionnel), il renferme des petites billes qui, en s’entrechoquant, créent un tintement particulier.  Pour les femmes indonésiennes, ce bijou est artisanal et 100% tradition locale. Tradition qui s’est apparemment bien exportée en Europe si l’on en juge par le nombre de site internet spécialisés sur la toile.. 

On lui confère des pouvoirs magiques tels que celui d’attirer la chance sur la femme enceinte qui le porte, ainsi qu’à son enfant. Rassurant et apaisant pour bébé, le tintement entendu pendant et après la grossesse serait parfaitement reconnaissable par bébé, qui aura eu le temps de s’y familiariser tout au long des mois. On raconte même que certaines jeunes mamans n’auraient qu’à agiter leur bola pour calmer bébé une fois né. Extraordinaire n’est ce pas ? 

 

Présenté sous la forme d’un sautoir, la chaîne ou le cordon mesure en général entre 100 et 120 cm de long. C’est en fait un pendentif en  argent qui repose sur le bas ventre de la maman. 
 

Voila. Maintenant j’en sais un peu plus sur l’historique de l’objet et sur la manière dont il est fabriqué. 

Là où je m’interroge, c’est sur l’efficacité de l’objet : réel bijou apaisant sonore ou simple bijou fashion ? 

Bien que l’objet soit mignon, est-il réellement l’auteur des bienfaits qu’on lui prête ? 

Alors bola ? Bola-ra pas ? Je n’en sais rien encore. Une chose est sûre, il va falloir que je me décide. 

Les filles, des conseils ? des avis ? 


Crédits photos : the good karma shop – mum to be party – cachecoeur lingerie – la femme colibri blog 

Libre et assoupie

“Peinardo comme un renardeau”

Cette phrase je l’ai entendu dans le film “Libre et assoupi”. Réplique phare de Sebastien -protagoniste du film- qui n’a pour ambition dans la vie de ne rien faire, d’être tranquille, peinard. De laisser passer le temps.

J’adore ce film.

Mais là n’est pas mon propos même si le fait d’avoir regardé ce film hier soir m’a considérablement détendue, déconnectée, tranquillisée. Vous savez, ce truc qui fait qu’en quelques instants votre cerveau se débranche, votre corps se dénoue, que toutes les pensées qui se bousculent dans votre tête cessent leur avancée trépidante pour laisser place au calme.

Hier soir j’ai moi aussi été “peinardo comme un renardeau”. A base de canap’ moelleux, de pyjama doux-doux, de boisson délicieuse et addictive {comprenez quelque chose que j’adore boire mais qui n’est ni light ni diet : du lipton !}{l’original hein ! Pas cette mer** de lipton ice tea}, de films drôles, mais surtout de détente. De temps libre.

J’étais tellement “peinardo” que j’en ai oublié de diner. J’avais envie d’assouvir mes envies alimentaires du moment sans avoir à me soumettre au diktat de la sacro-sainte préparation du repas du soir. Des surimis et un morceau de fromage ont eu raison de mon maigre appétit.

Passez des heures à ne rien faire m’a justement fait un bien fou. Passez des heures à ne pas voir passer les heures m’a décontracté. C’était bien. C’était reposant. C’est à refaire.

Oubliées montres et horloges, rendez-vous physiques et téléphoniques, compte-rendu et notes de synthèse. Hier soir j’étais hors du temps .. le temps de quelques instants .. mais suffisamment longtemps pour apprécier le temps 😌