il_170x135.854700387_qfal

Le radar Etsy : Les jolies affiches

Salut la compagnie,

On revient avec un radar Etsy très « à l’affiche », très coloré et surtout tellement poétique.

Cela fait quelque temps que je me garde cet article de côté, et je vais d’abord vous conter l’histoire du « comment j’ai trouvé ces supers boutiques en ligne ». Lorsque j’étais enceinte de Babynou, je recherchais de jolies illustrations à mettre dans sa chambre pour la décorer avec douceur. C’est à peu près à la toute fin de ma grossesse que j’ai découvert ces 3 jolies boutiques en ligne qui proposent toutes de très belles illustrations.

Évidement je n’ai pas opté pour ces artistes-là dans la chambre de Babynou – car j’en ai trouvé d’autres absolument géniaux 🙂 – mais je garde précieusement les liens web de ce ces shops pour offrir à mon intérieur de nouvelles affiches sous peu..  {avec, comme meilleure excuse à invoquer au Barbu « c’est pour l’arrivée du Printemps, le renouvellement de notre cocon, tout ça …, tu vois ? »}

Vous dire que j’ai eu de véritables coups de coeur semble inutile puisque je vous en parle ici 🙂

Sans plus attendre, voici les e-boutiques en question et quelques photos de leurs si jolies créations :

« September Wren » (https://www.etsy.com/shop/SeptemberWren)

  il_170x135.371965512_qgk0 il_170x135.378371507_lwy5   

il_170x135.686524288_buu4    il_170x135.928835734_b5ik

 

« Natalprint »  (https://www.etsy.com/fr/shop/Natalprint)

il_170x135.554961930_lkrx    il_170x135.874922449_chbc

il_170x135.885269278_ehvx    il_170x135.889986826_lu6a

 

« Not Much to say » (https://www.etsy.com/shop/NotMuchToSay)

il_170x135.854700387_qfal    il_170x135.854335890_bgc7

il_170x135.901827690_80rp    il_170x135.848371319_7iax

Alors on n’hesite plus et on craque pour l’un de ces chefs d’œuvre !

 

Crédits photos : Natalprint, Not Much to say, September Wren

mint entete

Le radar Etsy (#couleur menthe à l’eau)

L’hiver est là et la fraîcheur nous accompagne depuis quelques jours  (même si l’on est encore loin d’avoir de la neige en Ile de France). Les fêtes de fin d’année sont déjà presque un lointain souvenir et l’envie de printemps commence à pointer son nez chez Non Merci Madame.

Quand je pense à la gaieté du printemps et à sa douce lumière, une couleur me vient immédiatement à l’esprit : la couleur menthe à l’eau, plus communément appelée « mint » dans les magazines de déco. Pleine de peps et de fraîcheur, cette teinte est ultra vitaminée et permet bons nombres d’associations de coloris dans son intérieur.

J’ai donc eu envie de vous concocter un radar Etsy spécial mint, histoire d’égayer un peu nos esprits et d’illuminer nos pupilles aussi. C’est parti !

abat jour origami mintUn bel abat jour origami (dispo ici)

bague mintDes bagues précieuses (dispo ici)

BO mintDe jolies boucles d’oreille (dispo ici)

collier mintUn énorme collier pour habiller nos cous quand le froid sera parti (dispo ici)

couverture bébé mintUne couverture pour enfant, graphique et si mignonne (dispo ici)

crayons de papier mintDes crayons de papier qui vous donne le ton de la journée (dispo ici)

jupe de fille mintUne jupe de fille avec plein de volants qui se soulèvent quand on tourne (dispo ici)

pantalon bébé mintUn pantalon pour bébé, aux imprimés graphiques mint (dispo ici)

photo coccinelle mintUne jolie photo pour illuminer sa maison (dispo ici en plusieurs dimensions)

photo grande roue mintUne photographie de wonder wheel so funny (dispo en différents formats ici)

serviettes de table mintDes serviettes de table en coton tout doux (dispo ici)

tapis mintUn tapis pour réchauffer le sol toute la journée (dispo ici)

théière mintUne théière vintage tellement mimi (dispo ici)

Toppers mintDes « toppers » ou décorations pour les fêtes d’anniversaire (dispo ici)

Avouez que cela fait un bien fou au moral de voir tant d’énergie uniquement grâce à cette couleur, ça nous fait penser au premiers rayons de soleil de mars, aux écharpes remisées et troquées contre les foulards, aux bourgeons sur les arbres, le printemps quoi !

eponge dans sachet

J’ai testé pour vous #19 : l’éponge Konjac (Erborian)

Salut les filles et les garçons,

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas sorti un petit article dans cette catégorie, donc la fin de mon test sur l’éponge Konjac tombe à point nommé ! Vous vous en doutez, nous allons donc parler de beauté et de cosmétique naturel {héhé, je ne déroge pas à mes principes}.

Aujourd’hui je passe au scanner un produit dont j’ai beaucoup entendu parler et pour lequel j’ai lu du bon et du moins bon dans la presse et blogs spécialisés  : l’éponge Konjac. Par préférence éthique, j’ai choisis de tester celle de chez Erborian.

éponge hors sachetDécryptage

Tout d’abord, attardons-nous quelques instants sur cette éponge végétale et son histoire. Cette éponge, à la base, c’est une plante asiatique. Très appréciée en Corée pour les soins de nettoyage du visage et du corps, elle est un inconditionnel des salles de bain de toute Coréenne qui se respecte. Et puis le temps aidant, la petite éponge a fait du chemin puisqu’elle inonde notre continent depuis plus d’un an maintenant.

Erborian propose 3 types d’éponges Konjac, et pour ma part j’ai choisis celle au Thé vert. D’après l’étiquette de composition, elle est uniquement constituée de fibre naturelle de Konjac, connu pour ses propriétés nettoyantes, et de thé vert, connu pour ses propriétés antioxydantes. Donc pour le moment c’est du tout bon, du naturel, sans additifs ou autres substances chimiques. La promesse de cette éponge c’est d’assainir et de purifier la peau, la rendant ainsi douce et lumineeeeeeuse.

 

Comment l’utiliser ?

Alors- là mes ami(e)s, rien de plus simple ! L’éponge est bien entendu sèche lorsqu’on la sort de son emballage {c’est mieux !}, il suffit simplement de la laisser se gorger d’eau pendant 3 minutes pour qu’elle s’hydrate et surtout qu’elle devienne toute moelleuse. Ensuite on l’essore et on passe au nettoyage du visage en faisant de petits gestes circulaires. Et puis s’en est fini, on la rince, l’essore encore et on la laisse sécher jusqu’à sa prochaine utilisation.A ce propos Erborian a pensé à tout puisque l’éponge est dotée d’un petit fil pour pouvoir la suspendre entre deux nettoyages.

eponge dans sachet

Résultat du test

Histoire d’avoir un résultat de test plus probant, je n’ai pas du tout utilisé de produit nettoyant avec cette éponge, je l’ai utilisé telle quelle, pure. Pendant un mois.

Alors au départ c’est assez étrange de ne passer que cette éponge sur son visage, sans savon ou mousse nettoyante, j’étais plutôt septique et avais du mal à croire qu’à elle seule, elle allait nettoyer mon visage quotidiennement. Plus les jours passaient et plus je m’habituais finalement à voir cette petite chose reprendre son galbe une fois placée dans l’eau. J’ai donc fais ce test très sérieusement dans la mesure où ce geste quotidien était rentré dans mes habitudes. Pour vous dire à quel point la mignonne s’est faite une place chez moi, même le Barbu n’avait pas remarqué qu’elle était « nouvelle » dans la salle de bain, pour lui elle faisait partie du décor.

Pour parler de l’utilisation à proprement parlé, et bien cette fibre végétale est très douce et j’ai trouvé agréable la sensation que cela procure sur le visage, surtout le soir lorsque je nettoie avec de l’eau tiède. Sans parfum, elle ne risque pas de vous déranger olfactivement, je pensais d’ailleurs qu’elle sentirait le thé vert, que-né-ni ! Nada, walou, rien, zéro odeur.

Là où se situe non pas le miracle mais la vraie bonne nouvelle, c’est qu’effectivement, cette éponge agit sur le peau. Personnellement je n’ai pas constaté d’assainissement car j’ai la chance d’avoir une peau qui se comporte très bien et donc sans imperfections. Par contre j’ai réellement vu la différence en terme de douceur du grain de l’épiderme. Oui j’ai bien meilleure mine depuis que je l’utilise. Incredible ! Qui dit bonne mine dit forcément pommettes des joues plus roses, visage matifié, jolie unicité de teint au naturel.

La Minette a, de son côté, acheté l’éponge Konjac au charbon de Bambou pour ses plus amples qualités matifiantes. A ce jour elle ne s’en est toujours pas plainte, au contraire, elle me confiait dernièrement qu’elle trouvait sa peau de meilleure qualité qu’auparavant, ce que je confirme après inspection visuelle =)  {même si, de base, ma soeur a la chance folle d’avoir une peau absolument sublime avec un teint de poupée de porcelaine}

 

Je suis donc emballée par ce produit que je reluquais pourtant pas très sympathiquement du coin de l’oeil lorsque je le croisais il y a encore quelques semaines. Efficace et sans chichis, il est de bonne qualité et, pour ma part, me donne pleine satisfaction. De plus il ne coûte pas très cher (9,50€), et si l’on considère que vous n’acheterez plus de savon pour le visage et que cette éponge dure entre 6 et 7 mois, imaginez les économies réalisées et la rentabilité de la chose !

Evidement je vous conseille vous aussi je vous en procurer si vous êtes adeptes de produits naturels, à mon humble avis votre peau vous remerciera ..

 

 

 

 

 

Mélanger les genres (#baby project)

Décidément, cette grossesse réserve des surprises même dans les tâches ménagères les plus basiques. 

Ce matin en préparant mon sacro-saint tri de linge à laver {oui mesdames messieurs, je sépare le blanc des couleurs vives ainsi que le noir. Non je ne crois pas aux pubs vantant les qualités de leurs produits magiques qui « séparent les couleurs » tout seul !}{cette précision faite, nous pouvons poursuivre} je suis tombée en émoi face à cette pile de vêtements. 

Non pas que des vêtements sales m’émeuvent particulièrement, mais il se trouve que ce matin, j’avais sous les yeux la chemise du Barbu, de taille adulte donc, et dessus, un petit body de bébé. Si petit. Si minuscule presque. Cette vision m’a littéralement attendrie au point d’en avoir presque les larmes aux yeux. Car même si en ce moment je peux chialer pour pas grand chose – la faute aux hormones je présume – cette fois-ci c’est simplement le fait de me rendre compte de cette différence. 

Ce gap entre les tailles. Ce mélange des genres. Grand versus petit. 

Me rendre compte que dans notre panier à linge il y avait désormais de tout petits vêtements. Me rendre compte que dans quelques mois un petit bonhomme entrera dans notre vie. M’imaginer que dans quelques mois aussi, j’en aurais certainement marre de tous ces petits bodys à laver sans cesse. Mais que dans la seconde qui suit, je sourirais probablement bêtement en voyant ces mêmes bodys. 

 

Il y a une autre évidence aussi qui m’est venue à l’esprit : quand se sont TES vêtements, sous entendu ceux de ton enfant, ce n’est pas du tout le même sentiment que lorsque tu en offres à tes amis pour leurs chères petites têtes blondes. Évidemment tu te mets en quête de l’ensemble le plus choupi de la terre lorsque tu leur fais ce cadeau. Mais ce n’est pas le même sentiment. Lorsque tu achètes un vêtement pour ton bébé, il se trame un truc spécial dans ta tete ; un mélange de joie immense et d’amour intense. Tu regardes, tu touches, tu juges, tu examines sous toutes les coutures l’objet en essayant d’imaginer bébé dedans. 
 

Et puis finalement tu en viens à te perdre dans l’imaginaire. À penser à ce petit bonhomme avec son papa, à ce qu’il sera, ce qu’il aimera ou n’aimera pas. Ca, tu n’y songes même pas quand c’est pour l’enfant de tes amis. Mais pour le tien, si. 

Et tout ça juste à la vue d’un petit body tout mignon, tout petit. 

C’est bien le mélange des genres. C’est beau. Ça fait un bien fou à l’esprit et au coeur. Et j’imagine que ce n’est que le début … car des petits vêtements il en reste encore pas mal à t’acheter petit bébé ❤️.  

  

IMG_5043

Ce weekend on a .. 

Mais quel magnifique weekend nous avons eu ! Du soleil, des températures douces, un ciel bleu automnal parfait, bref les conditions parfaites et toutes réunies pour faire des balades, j’espère que vous en avez profité car pour cette semaine le temps est plutôt mal barré {oui je me transforme en Evelyne Dhelia de temps à autre..}

Par ici le week-end était cool, et placé sous le signe de la douceur, ce weekend on a : 

– dormi un peu plus qu’a l’accoutumée {suis sujette aux insomnies depuis plusieurs jours, donc dormir 6 heures d’affilée est un petit exploit !},

– continué de faire du tri et du vide dans la maison pour commencer doucement à faire place nette pour bébé, 

– déposé pas mal de sacs au Secours Populaire pour que les affaires et objets triés puissent trouver nouveaux propriétaires, 

– brunché samedi et dimanche en amoureux, à base de bacon et de jus d’orange fraîchement pressées, 

– craqué pour la première fois sur des vêtements chez Baby Gap avec la Minette {mémo personnel : ne plus jamais aller faire des emplettes pour bébé avec ma soeur. Trop dangereux. Trop coûteux. Trop gniiiii }

– regardé la finale de la Coupe du Monde de Rugby et vu la Nouvelle Zélande remporter la coupe sans surprise, 

– dévoré un gigantesque poulet fermier comme si nous n’en avions pas mangé depuis des millénaires,

– pris le temps de faire une balade au Jardin du Luxembourg,  

– pris le temps aussi de se poser sur des chaises au soleil et de s’endormir à moitié {les chaises libres étant rares là-bas, ce point est suffisamment important pour etre cité ici !},

– dégusté des chai tea latte au lait de soja, mes préférés entre tous, 

– et puis on a contemplé ce spectacle automnal permanent des enfants qui jouent avec les feuilles, des parents qui hurlent à leurs enfants d’arrêter de jouer avec les feuilles, des enfants qui y retournent de plus belle, 

C’était un chouette weekend. Vraiment. 

 

  

 
  

NMM aime ..

Douce lumière

Remarquée au BHV grâce à ses jolies plumes toutes légères, j’avoue être restée quelques secondes devant cette petite merveille poétique.

Bien que l’idée de m’en procurer une ne m’ait absolument pas effleuré l’esprit car ce genre de luminaire n’a pas sa place chez moi, j’apprécie malgré tout l’effet cocon en apesanteur de l’objet.

Comptez 49€ pour le plus petit modèle et jusqu’à 280€ pour le plus grand. En ce moment au BhV.

Les petites douceurs

Les petites douceurs ..

Quand nous sommes allés en belgique avec le Barbu l’an dernier, j’ai eu l’occasion de goûter l’un des meilleurs chocolats chauds au monde : Barù.

Spécialisée dans les poudres de chocolat et autres chai latte, l’enseigne se veut résolument respectueuse du goût.

Autant vous dire que mon sang n’a fait qu’un tour lorsque j’ai vu que Monoprix proposait cette marque en ce moment !
[ashtag : OMG !!]

Comble de la chose, monop’ propose certaines de ces douceurs poudrées pour moins de 5€, c’est ainsi que mon panier s’est vu garni d’un “Swirly chocolate powder” (une tuerie atomique car il y a du chocolat en poudre et des petites lettres de chocolat aussi) et d’un “Vanilla Chai latte” (just huuuumm).

Pour les moins chanceux [comprenez ceux qui ne disposent pas d’un Monoprix près de chez eux], il y a toujours le site internet pour se faire plaisir en quelques clics.

Taste and enjoy !