images

J’ai testé pour vous #21 : le démaquillage à l’huile végétale

Hola chicas !

Je continue ma croisade des skincare bio et vous parle aujourd’hui d’une étape – bien trop – souvent négligée et relayée au second plan de nos rituels beauté : le démaquillage !

Apparenté à un moment relou de la journée because on est souvent crevées, pas le temps, la flemme, pas agréable, etc {rayez la mention inutile}, le démaquillage est pourtant quelque chose de très important pour celles qui souhaitent arborer le plus beau et le plus frais des teints en toutes circonstances.

Oui mais voilà, prendre soin de sa peau et appliquer un démaquillant à la compo souvent fortement chimique et douteuse ne vas pas de pair. Pour ma part du moins. J’ai donc décidé de tester une méthode bio et surtout très douce pour ma peau en me démaquillant à l’huile végétale.

J’avais déjà beaucoup entendu parler de cette méthode sur d’autres blogs et étais curieuse de tester et de voir ce que cela donnait. J’ai donc pris le parti de débuter l’expérience avec une huile que j’avais déjà dans ma salle de bain et qui me donne pleine satisfaction au quotidien (puisque je l’utilise comme hydratant corporel sur mon corps chaque jour, et à plus forte raison, sur mon énoooooorme ventre de femme enceinte depuis presque 9 mois aussi). Pour moi c’est donc de l’huile végétale d’abricot.

huile abricot bio

Pourquoi cette huile en particulier ? Bah j’ai envie de vous dire et pourquoi pas après tout ?! Je sais que beaucoup d’huile végétale se prêtent parfaitement au démaquillage du visage et qu’en fonction de votre type de peau vous pouvez orienter votre choix (noisettes, coco, figuier de barbarie, etc…).

Bon alors dans les faits, ça se passe comment ?

Alors là mesdames, mesdemoiselles, terminées les phrases d’excuse du genre « je me démaquille pas car c’est trop long » ou encore « je n’ai pas le temps » ! Avec l’huile végétale, tout va à une vitesse extraordinaire. Je m’explique ;

1- vous appliquez un peu d’huile dans le creux de votre main,

2- vous réchauffez l’huile puis l’appliquez sur tout votre visage,

3- vous faites des petits mouvements circulaires sur le front, les joues, vous insistez un peu plus sur les yeux si vous vous maquillez plus à cet endroit (l’idée étant de chopper ses cils et de faire glisser vos doigts plein d’huile de la racine des cils jusqu’à leurs pointes pour bien enlever le mascara)

Je vous le concède, ce n’est pas le moment idéal pour que « Chéridou » entre dans la salle de bain sous peine d’être pris d’une petite crise de tétanie à la vue de votre regard de panda/sorcière. Quoique .. ça peut aussi être drôle !

Ensuite, on poursuit son démaquillage doux en humidifiant un coton ou une petite serviette en éponge d’eau tiède/chaude (à votre convenance), et en enlevant doucement la pellicule de gras déposée par l’huile sur son visage. Vous pouvez rincer plusieurs fois votre coton/serviette et réitérer l’opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune trace de maquillage.

Temps constaté de l’opération : 2 minutes 30 pour ma part. Voyez, je vous avais dit que c’était ultra rapide, presque plus rapide qu’un aller retour aux wc.

Ensuite, à chacune de voir comment sa peau se comporte pour savoir s’il sera utile d’utiliser un nettoyant visage puis un hydratant en complément. Ou si, au contraire, le seul démaquillage à l’huile végétale suffit à bien nettoyer et hydrater sa peau (ce qui est mon cas).

Quoi qu’il en soit, je peux vous assurer que ma peau ADORE ce nouveau traitement que je lui offre depuis plusieurs mois maintenant. Je n’ai pas une peau à problèmes en temps normal mais je souffrais parfois de sécheresse sur les joues, et bien à présent cette sécheresse fait partie du passé car ma peau est parfaitement hydratée de jour comme de nuit.

Et puis il n’y a pas de secrets, dès que la composition d’un produit se voit allégée des termes en latin ou finissant en syllabes imprononçables dans sa liste INCI, forcément cela signifie que l’on s’oriente vers quelque chose de plus clean .. et donc forcément de meilleur pour l’épiderme.

Last but not least, le coût de ce démaquillant les filles. Comptez entre 5 et 10€ la bouteille d’huile végétale pour une utilisation d’environ 1 an. Et je sais que ce détail ne vous laissera pas indifférente quand on sait ce que coûte un démaquillant chimique à renouveler tous les mois ou presque.

Alors tentées ? j’espère vous avoir au moins donné l’envie d’essayer ..
See you ladies

Beauty Bio Box #3 

« diiing dooong .. ici l’automne qui prend ses quartiers et va en faire baver à ta peau ! » 

Cette phrase c’est à peu près ce que j’ai cru entendre la semaine dernière en constatant affolée que le termometre était en dessous de 10 degrés {en mode « c’est pas possible Cheri, il déconne le thermomètre ! Faut en racheter un ! »}. En vrai, il fonctionne très bien, je fais juste un déni de saison c’est tout. 

Températures mises de côté, l’automne est une saison que j’aime assez, mais je ne peux pas vraiment en dire autant pour ma peau : ca tire, ca gratte, ça pique aussi parfois. Bref, le froid et le vent font la misère à mes petites cellules cutanées. Comme il existe toujours une solution à chaque problème, j’ai remanié ma Beauty bio box pour qu’elle s’adapte aux deux saisons froides. Et bonne toujours, je reste fidèle à mes convictions en utilisant QUE des produits ecocertifiés et bio. 

Tout d’horizon de mes bio solutions : 

 Étape 1 : tonifier 

La fleur d’oranger et moi c’est une histoire d’amour sans fin. Il était donc logique que je me tourne vers ce parfum gourmand pour tonifier ma peau chaque jour. Tonique & apaisant miracle, cette lotion redonne très rapidement de la lumière au teint en le protégeant efficacement du froid. 
 Étape 2 : hydrater le visage 

Là où j’utilise habituellement de l’huile vegetale de noisettes pour ses propriétés matifiantes et seborégulatrices au printemps et à l’été venu, je lui préfère une huile vegetale plus complète et riche pour les saisons froides. L’huile vegetale de framboises est riche en carotène (oui oui comme dans les carottes) et octroie donc une vraie bonne mine a la peau du visage. Calmante, cicatrisante, et nourrissante elle prévient la sécheresse cutanée. (J’ai découvert il y a peu qu’elle offrait aussi un pouvoir anti inflammatoire). J’aime qu’elle pénètre rapidement la peau sans la laisser grasse ensuite. Quant au parfum, j’ai chaque jour l’impression de me retrouver dans les allées du jardin de mon grand père, quand j’allais m’empifrer de mûres et de framboises lorsque j’étais petite, une odeur vegetale forte mais qui s’estompe très rapidement. 
  
Étape 3 : combattre la vieillesse (!)
Oui oui on rigole, on ne prend pas vraiment le problème au sérieux, n’empêche, ressortez une photo d’il y a 10 ans et on en reparle ! Perso j’applique une petite goutte de cette huile miraculeuse sous chaque œil et je masse lentement le long des cernes. Croyez-moi ca aide grandement à diminuer les petites fissures du coin de l’œil 

  Étape 4 : prendre soin de son body 

Jusqu’ici j’étais une fervente adoratrice de l’huile vegetale d’abricot pour chouchouter la peau de mon corps. Sauf que maintenant je suis enceinte et ma peau réclame un soin encore plus attentif chaque jour (because of on n’a pas envie d’avoir des vergetures tout ca tout ca). J’ai donc troqué mon bidon d’un litre contre un pot de beurre vegetal d’amandes bio. Véritable adoucissant aux pouvoirs émollients, ma peau est douce et souple comme jamais ! Le must du produit réside dans son application facile et non grasse, après application le beurre laisse un film léger sur la surface de la peau qui contribue à réduire la déshydratation et entretenir le taux hydro lipidique de celle-ci. Et qui dit peau hydratée dit peau souple.. et donc pas de vergetures ! (Pour le moment du moins) 

Étape 5 : chouchouter sa crinière 
Là encore j’utilise le beurre d’amandes. Je fais fondre 2 cuillères a soupe au micro ondes, puis j’applique en masque sur mes cheveux. Je laisse poser environ 20 minutes puis je fais 2 shampoings doux. A moi les cheveux soyeux et tout aussi souples que ma peau, sans compter sur le fait qu’il restaure les jolies ondulations capillaires (attention, ce masque ne s’adapte pas à tous les types de cheveux, renseignez vous avant de l’utiliser). 

La très très Bonne Nouvelle dans tout ca est que tous ces produits ne coûtent pas cher (à l’exception peut être de l’huile d’argan, considérée comme précieuse) et qu’il est possible de les acheter directement en ligne sur le site d’Aroma Zone (mon repère) ou sur d’autres sites internet proposant du bio. Soyez simplement vigilantes à ce que ces matières premières soient bien eco certifiées ou issues de la production biologique pour éviter les mauvaises surprises des traitements chimiques. 

Après ce traitement spécifique, je peux personnellement vous garantir que ma peau est ultra prête à affronter les grands froids. 

La bise ! 

Bronzer Bio

Salut les lecteurs et lectrices,

Il y a quelques jours je vous faisais part des dangers du soleil au travers d’un article qui dénonçait le « Sun Burn Art ». Et du coup je me suis dis que pour celles et ceux qui sont intéressés par la protection de leurs peaux, j’allais plutôt vous faire un article sympa qui parle de la protection solaire. Plus exactement des produits 100% bio qui viendront cocooner votre peau durant l’été.

 

On commence par un rewind :
Depuis plus d’un an maintenant, j’offre à ma peau et à mes cheveux un traitement entièrement bio, entièrement dépourvu de matières chimiques et dont les effets à long terme sont encore méconnus. Depuis plus d’un an maintenant, je suis une fille « Aroma Zone« . Le principe est simple : n’utiliser que des huiles végétales en guise de crèmes, des hydrolats en guise de lotions et des argiles en guise de masques.

Pour ce qui est des produits quotidiens, j’use et abuse de l’huile de papaye (huile de jour) et l’huile de noisette (huile de nuit). Hautement régulatrices et correctrices sur l’excès de sébum, elles m’assurent une hydratation au top tout en contrôlant l’effet peau mixte {la fameuse zone T tu sais..}.

Pour ce qui est de la lotion quotidienne, j’ai opté pour l’hydrolat de romarin à verbenone , dont le parfum est quelque peu « particulier » mais quand on mesure les effets extraordinairement purifiants sur la peau, croyez-moi, le parfum n’est plus un frein !

Voilà, ca c’est pour ce qui est de mon rituel beauté quotidien. Mais venons-en aux faits : se protéger des UVB en étant 100% nature. l’été est arrivé et avec lui les rayons de soleil qui colorent rapidement la peau. Ni une ni deux, il me fallait mettre à jour ma Bio Beauty Box pour me doter d’huiles parfaitement adaptées à la saison. Et comme je suis une chic fille, je partage 😉

Voici donc ma petite sélection efficace et à petit prix

l’huile végétale de Buriti : véritable concentré de caroténoïdes, cette huile est réputée capable d’absorber une bonne partie des rayons UV et d’emprisonner les radicaux libres. Elle est idéale pour prolonger le bronzage et très hydratante.

l’huile de pépins de tomate : riche en propriétés antioxydantes, anti-ages et ultra réparatrice contre les UV, elle agit en soin bonne mine, protection solaire et prolongateur de bronzage.

le gel d’aloe vera : connu pour ses qualités apaisantes et cicatrisantes, l’aloe Vera sera votre meilleur allié en cas de coup de soleil et d’échauffement cutané

l’hydrolat de camomille romaine : régénérer votre épiderme est sa mission principale, un peu de liquide sur un coton délicatement passé sur les zones douloureuses et c’est le soulagement assuré !

– côté plaisir parfumé et hydratation optimale, je vous conseille vivement le beurre de karité, qui est un excellent hydratant cutané et capillaire. Il fera des merveilles sur la peau tout au long de l’été.

Vous voici prêt(e)s à savourer la période estivale et ses congés tout en faisant gaffe à vos cellules épidermiques. Car n’oubliez pas, une jolie peau bronzée, c’est une peau protégée et bien hydratée !