images

La pause s’impose

Très chères lectrices (et lecteurs),

Me voici à quelques jours de la fin de ma grossesse et donc de la merveilleuse nouvelle aventure de ma vie : donner la vie et découvrir mon petit bonhomme

Comme vous vous en doutez, écrire et publier des articles sur le blog requiert une certaine organisation et donc un peu de temps … temps dont je vais de moins en moins disposer dans les jours à venir, notamment parce qu’avec Le Barbu nous souhaitons profiter de notre bulle des derniers instants à deux et se consacrer pleinement à cette dernière ligne droite ensemble (j’attends un bébé – CQFD)

Je vais donc prendre une pause sur le blog, je ne peux pas vous dire de combien de temps car c’est Dame Nature qui décidera de ce point 🙂

Ce que je peux vous dire par contre, c’est que je continuerai d’être (un peu) présente sur les réseaux sociaux en postant des photos ou des humeurs du jour de temps à autre, histoire de rester en contact avec vous et de continuer à vous faire partager mes instants de vie. Pour me suivre vous aurez le choix entre la page facebook de Non Merci Madame, ou encore mon compte Instagram, ou bien encore Tumblr .. c’est vous qui voyez ! (Pour ce faire rien de plus simple, il vous suffit simplement de cliquer sur l’un des logos de ces réseaux sociaux => A droite sur la page d’accueil du blog)

Voilà, suis rassurée, j’ai eu le temps de poster ce billet, de vous prévenir, de vous remercier encore d’être chaque jour plus nombreu(ses)x à me lire, de vous dire aussi qu’il me tarde de vous retrouver pour de nouveaux articles, de nouveaux tests, des nouveaux coups de cœur/gueule, pour vous conter et vous raconter ma vie et le reste ..

Je vous laisse en compagnie de mon ventre bien rond et vous dis à bientôt !

bidon

IMG_5043

Ce weekend on a .. 

Mais quel magnifique weekend nous avons eu ! Du soleil, des températures douces, un ciel bleu automnal parfait, bref les conditions parfaites et toutes réunies pour faire des balades, j’espère que vous en avez profité car pour cette semaine le temps est plutôt mal barré {oui je me transforme en Evelyne Dhelia de temps à autre..}

Par ici le week-end était cool, et placé sous le signe de la douceur, ce weekend on a : 

– dormi un peu plus qu’a l’accoutumée {suis sujette aux insomnies depuis plusieurs jours, donc dormir 6 heures d’affilée est un petit exploit !},

– continué de faire du tri et du vide dans la maison pour commencer doucement à faire place nette pour bébé, 

– déposé pas mal de sacs au Secours Populaire pour que les affaires et objets triés puissent trouver nouveaux propriétaires, 

– brunché samedi et dimanche en amoureux, à base de bacon et de jus d’orange fraîchement pressées, 

– craqué pour la première fois sur des vêtements chez Baby Gap avec la Minette {mémo personnel : ne plus jamais aller faire des emplettes pour bébé avec ma soeur. Trop dangereux. Trop coûteux. Trop gniiiii }

– regardé la finale de la Coupe du Monde de Rugby et vu la Nouvelle Zélande remporter la coupe sans surprise, 

– dévoré un gigantesque poulet fermier comme si nous n’en avions pas mangé depuis des millénaires,

– pris le temps de faire une balade au Jardin du Luxembourg,  

– pris le temps aussi de se poser sur des chaises au soleil et de s’endormir à moitié {les chaises libres étant rares là-bas, ce point est suffisamment important pour etre cité ici !},

– dégusté des chai tea latte au lait de soja, mes préférés entre tous, 

– et puis on a contemplé ce spectacle automnal permanent des enfants qui jouent avec les feuilles, des parents qui hurlent à leurs enfants d’arrêter de jouer avec les feuilles, des enfants qui y retournent de plus belle, 

C’était un chouette weekend. Vraiment. 

 

  

 
  

IMG_4956

Ces petites choses qui me font fondre (#babyproject) 

Le Barbu et moi c’est une belle histoire d’amour qui dure depuis plusieurs années maintenant. Lorsque je repense à nos débuts, à cette tempête sentimentale qui a tout balayé avec elle, je suis toujours aussi émue. Jamais je n’aurais cru aimer aussi fort quelqu’un sur Terre en dehors de ma famille. Jamais je n’aurais pensé que ce que ma mère m’avait dit se révélerait un jour être une réalité : 

« lorsque tu rencontreras l’homme de ta vie, tu le sauras parce que tout en toi changera. Tout en toi te fera comprendre que c’est avec lui que ta vie s’écrira. Il sera le bon. Celui qui t’emmenera à l’église et avec qui tu voudras avoir des enfants. Ce jour-là, tu sauras, ne t’en fais pas ». 

Elle avait raison. J’ai su. Et depuis je suis devenue la moitié du Barbu. Des moments forts nous en avons connu beaucoup, mais certainement pas aussi beaux qu’en ce moment, certainement pas aussi bouleversants que ceux que nous vivrons dans quelques mois.. Depuis que nous attendons notre premier enfant, un sentiment tout neuf et tout particulier dans la catégorie « amour » nous envahit. Les choses les plus insignifiantes deviennent d’un seul coup sublimes. Comme si elles étaient enveloppées d’un gros nuage rose tout doux. 

  • Lorsqu’il rentre tous les soirs et vient me faire un bisou immédiatement suivi d’un doux baiser sur le ventre pour dire bonjour à bébé 
  • Quand il installe mon coussin de grossesse sur le canapé car il sait que cela va soulager mon dos 
  • Qu’il me laisse dormir le dimanche matin pour filer au marché et me ramener plein de clémentines et des fleurs 
  • Lorsqu’il regarde mon ventre et me dit que je suis belle enceinte 
  • Quand sa main chaude vient naturellement se poser sur mon ventre pour que bébé puisse sentir son papa 
  • Qu’il s’enthousiasme autant que moi à la vue d’un body taille naissance 
  • Quand il parle de la future poussette de bébé à grand renfort de résultats et d’études de sécurité à l’appui 
  • Lorsqu’il sourit en disant « notre enfant » 
  • Quand il écrit « mes amours » sur ses sms
  • … 

Oui, tant de petites choses me font littéralement fondre ! La liste est exhaustive car il me surprend chaque jour avec de nouveaux trucs qui me font sourire autant qu’ils me bouleversent. 
Alors je sais bien qu’en ce moment mes hormones sont à fleur de peau et parlent pour moi, mais ces choses-là, croyez-moi, hormones ou pas, elles vous embaument des pieds à la tete et vous font aimer encore plus fort votre moitié. 

  

Pour parler de ce jeune indien

Le Barbu : « Alors ? Tu l’a vu ? Il est beau gosse non ? »
Moi : « Oui je l’ai vu. Bof pas trop »
Le Barbu : « aaaahhh, arreeeete. Il est super beau gosse le mec »
Moi : « bah pas tellement non. Mais en quoi tu le trouves beau gosse en fait ? »
Le Barbu : « et bien il a des supers beaux cils. Longs et noirs »
Moi, estomaquée et un peu amusée : « des supers beaux cils ? »
le Barbu : « carrément. Je suis jaloux même ».
Moi, pas convaincue : « ah bon. »

Oeil de Lynx

Le Barbu : « Tiens ! Tu as changé de fond de teint »
Moi, surprise : « Heu.. Oui »
Le Barbu : « Mouai, celui-là brille plus sur la peau »
Moi, estomaquée : « Ah bon ? »
Puis moi à nouveau :  » Donc j’en déduis que tu préfères celui d’hier à celui-ci ? »
Le Barbu : « Grave ! Je te dis, celui-là il brille trop ».
Nan mais depuis quand les mecs font la différence entre un fond de teint et un fond de teint ?!? Du coup je ne sais pas trop comment le prendre pour le fond de teint que je porte aujourd’hui ..

Mon commentateur en herbe 😄

Le Barbu : « Allez fume-le ! »
Le Barbu : « Mais non !! »
Le Barbu : « Nan mais vas-y !! »
Le Barbu : « Oui, Ouiii, OUIIII ! »
Le Barbu : « Putain, non mais PUTAIN quoi ?! »
Le Barbu : « Mais ?! »
Le Barbu : « Allez !! »
« Pfffff.. »
Le Barbu : « Mais il fait quoi ? NAN MAIS IL FAIT QUOI LÀ ??!?? »
Le Barbu : « Alleeeeeeeeez »
Le Barbu : « C’est chauuuud … »
Le Barbu : « Voiiiilà  »
Le Barbu : « C’est biiiien les gars ! »
Ceci n’est qu’un échantillon des commentaires/propos/encouragements/insultes prononcés (ou hurlés parfois) par le Barbu lors du superbe crunch des 6 Nations (qui opposait La France à l’Angleterre)

Les différences homme – femme

Moi : « Suis contente de rentrer à la maison »
Le Barbu : « Moi aussi »
Moi : « Pourquoi ? »
Le Barbu : « Parce ce que je vais retrouver ma brosse à dents électrique par exemple ! »
Moi : « … »
Le Barbu : « et toi ? »
Moi : « mon dressing »
Lui : « … »

Voilà-voilà.. Nos vies sont trépidantes..

Morceau de vie

Oui c’est ça, c’est du 5 en 1 !
Tu peux te laver le corps, le visage et les cheveux, mais aussi faire ta vaisselle et nettoyer le sol avec !

Le Barbu à propos des produits miniatures qui sont offert dans les salles de bain des hôtels.

Crise de rire. Il a parfaitement raison

Le Barbu et Free – épisode 1 –

Le Barbu et Free, épisode 1

Quand nous nous sommes aperçus que notre free ne lisait plus les cd, nous avons décidé d’appeler le SAV Free pour leur demander “Nan-mais-c’est-quoi-ce-bordel ?!?”

Quand je dis “nous” je veux dire “il”, le Barbu. Parce dans ce home sweet home qui est le nôtre, il n’y a que lui qui comprenne un traître mot du jargon de ces geeks sur plateforme en puissance, car vous imaginez bien à quel point je suis une quiche dans ces trucs là et comme mes propos doivent paraître, Ô combien débiles pour mon interlocuteur téléphonique : “bah c’est ma boîte mail qui veut plus marcher”, “c’est quoi le CCiTP ?”, “mais naan, je vous dis que c’est pas la première boîte avec des lumières qui fonctionne pas, c’est l’autre avec le trou !! ”….. jusqu’à ce qu’un “Chériiiiiiiiiii, j’y arrive paaaas” retentisse dans tout l’appart.

Le Barbu entre alors en scène, me jette un regard calme et sûr de lui, et me fait comprendre que tout va s’arranger (oui, il crane, c’est vrai, mais il peut). Il s’empare du téléphone, compose je-ne-sais quel numéro court, ne cesse de taper des trucs sur le pavé numérique et attend …attend … attend … et attend encore (oui le Barbu est capable de faire preuve d’une patience sans égale, ce dont je suis purement incapable, moi l’hyperactive de service).

J’entends alors les mots “optique”, “player”, “hdmi”, “migrer” puis le Barbu d’acquiescer au téléphone par des “oui, hein hein, oui, ok, d’accord”. Ensuite il se met à afficher des trucs bizarres sur l’écran tv (hiéroglyphes ?), à parler comme un flic “oui le D de Denis, le V de Vanessa”.. et puis je finis par entendre “oui d’accord, alors ce sera en point relais colis de la rue machin. Super. Bonne soirée, au revoir.”

… Comment ça ? Quoi ? Plus de free player ? Plus de musique alors ? mais pendant combien de temps ? Mais ? Mais ? Mais ? Tout ces bidouillages techniques pour rien ? Tout ça pour ÇA ?!

Et le Barbu de me répondre – alors que j’ai les yeux plein de larmes tel un personnage de BD manga – “Calme-toi, la nouvelle free player va arriver super vite, et puis nous allons procéder à un échange … tu sais un échange ; je te donne ma free player qui ne marche pas mais je récupère en même temps un nouveau player qui fonctionnera super bien!

.. Mouai … à suivre donc … d’ici là je me déclare officiellement en deuil de sons, l’heure est grave oui [et on ne se moque pas, ok?]