recette 12

Le smoothie concombre menthe

Une recette facile et rapide pour un déjeuner sur le pouce ou pour une pause salée dans la journée : mon smoothie concombre – menthe (avec un peu d’ail dedans aussi … pour le goût :))(et pour l’haleine de chacal aussi).

Cette préparation express ne requiert qu’une dizaine de minutes et un mixeur/blender ou tout autre petit appareil électroménager capable de mixer. Allez on y va pour la recette !

recette 12

Liste des ingrédients :

  • 1 concombre
  • quelques feuilles de menthe fraîche
  • de la crème liquide (20 cl environ)
  • 1 gousse d’ail (pour les plus téméraires)
  • du sel, du poivre

Recette 1

La recette

Epluchez le concombre puis, découpez en rondelles, et enfin en petit dès

Ajoutez dans le bol du blender

Coupez en petit morceaux votre gousse d’ail et mettez également dans le blender. Hachez les feuilles de menthe fraîche (ou mettez les entières si vous préférez) et ajoutez à la préparation

Salez, poivrez, puis ajoutez la crème liquide

Mixez pendant quelques secondes

C’est prêt 🙂

recette 3   recette 2

 recette 4 recette 5

recette 6   recette 7

recette 8   recette 9

recette 10   recette 11

Mon conseil : laissez tous vos ingrédients au réfrigérateur jusqu’au moment de débuter la préparation ; le smoothie sera encore meilleur bien frais. Sinon vous pouvez ajouter un glaçon à votre préparation.

Ce smoothie accompagné, par exemple,  de galettes de polenta au thym est un vrai régal (recette gluten free à venir sur le blog ..)

recette 13

Alors ? Pas mal cette recette express pour un apéro improvisé, une entrée salée ou pour une pause gourmande dans la journée

Muffins 3

Les muffins « framboises – amandes » (#gluten free)

Faisons entrer un peu de gourmandise par ici vous voulez bien !

Pour celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous avez pu voir avant-hier que je me faisais un petit plaisir fait-maison le soir devant la télé : j’ai nommé mes fameux muffins sans gluten 🙂

En hiver je les fais habituellement avec des pépites de chocolat ou des noisettes mais avec les beaux jours qui reviennent et les fruits sympas que l’on a acheté au marché avec Le Barbu, je me suis dit que j’allais faire une variante plus « printanière » avec des framboises et de la poudre d’amandes.

Je vous confie donc ma recette, qui jusqu’ici a toujours fait mouche avec mes proches et amis ..

Muffins 3

Liste des ingrédients (pour 12 muffins environ) :

  • 280 gr de farine (perso je mélange farine de riz et maïzena)
  • 100 gr de sucre
  • 150 ml de lait (amande, vache, riz c’est comme vous voulez)
  • 2 oeufs
  • 8 cuillères à soupe d’huile
  • 1 sachet de levure
  • 1 pincée de sel
  • 8 cuillères à soupe de poudre d’amandes
  • des framboises (une petite barquette de 150 gr suffit)

 

La recette ultra simple et rapide à faire :

Vous mélangez d’abord la farine, le sel, le sucre, sans oublier la levure. Ensuite vous ajoutez l’huile, le lait, et les œufs.

Maintenant vous ajoutez quelques framboises écrasées dans ce mélange ainsi que la poudre d’amandes. Conservez des framboises pour la suite..

Vous mélangez énergiquement jusqu’à obtenir une pâte lisse mais pas trop, s’il y a quelque grumeaux c’est bon aussi {pas relou la fille vous voyez :)}

Vous versez au 3/4 dans vos moules à muffins, vous ajoutez une framboise sur chaque muffin et puis vous placez le tout au four 15 minutes à 180 degrés.

C’est prêt !  (Pensez à bien protéger vos muffins d’un jour à l’autre pour ne pas qu’ils se dessèchent)

Parole d’intolérante au gluten, vos amis ne verront même pas la différence avec des muffin élaborés à base de farine de blé 😉

Bonne dégustation

 

Muffin 4

 

recette pancakes 15

Les pancakes à la banane (#gluten free)

C’est weekend et c’est kitchen party !

Ne me demandez pas pourquoi mais le weekend, j’aime bien tester de nouvelles recettes aperçues ici ou là sur les internets. Or donc ce matin, je me réveille avec une furieuse envie de manger des pancakes .. oui mais quand on est intolérante au gluten, les pancakes, bah c’est pas une mince affaire, rapport que la farine de blé est proscrite.

Qu’à cela ne tienne, la farine de blé sera remplacée par un ingrédient que j’affectionne particulièrement : la banane !! Parce qu’il faut rendre à César ce qui lui appartient, cette recette n’est pas de moi, j’ai du la voir sur différents sites spécialisés en recettes de cuisine (pas forcément gluten free d’ailleurs), et vu la simplicité enfantine de la recette, j’ai décidé de me lancer, histoire de voir ..

Les ingrédients :

  • 2 bananes (plutôt mures si possible)
  • 2 oeufs
  • 50 gr de fleur de maïs

recette pancakes 1

La recette étape par étape :

recette pancakes 2On commence par éplucher les bananes .. oui c’est mieux .. enfin vous faîtes comme vous voulez hein, mais personnellement la peau de banane c’est pas trop ma came.

recette pancakes 3Vous découpez en rondelles les bananes et cassez les 2 œufs dans le saladier

recette pancakes 4Puis vous écrasez les bananes pour obtenir une pâte et vous mélangez avec les oeufs

recette pancakes 5Une fois que vous obtenez visuellement ce résultat, vous êtes bons

recette pancakes 6Ensuite vous ajoutez la fleur de maïs. Si vous vous demandez quelle est cette cuillère magique que j’utilise, c’est un cadeau de Daddy ; une cuillère doseuse avec balance intégrée, une merveille ultra pratique pour les préparations rapides (ça évite de sortir la balance ou le bol doseur à chaque fois)

recette pancakes 7Vous mélangez le tout

recette pancakes 8Et vous obtenez comme une sorte de pâte à crêpes

recette pancakes 9On place une poêle ou crêpière sur le feu avec de l’huile neutre dedans (quelques gouttes suffisent)

recette pancakes 10Avec une louche ou une grande cuillère, vous versez la quantité désirée dans la poêle et surveillez la cuisson. Pour moi, une trentaine de secondes de chaque côté a suffit pour avoir des pancakes dorés.

recette pancakes 11Comme pour les blinis, dès que les bords se décollent en recto, on retourne le pancake pour cuisson verso

recette pancakes 13On place une feuille de papier absorbant dans une assiette et on vient y déposer ses pancakes fraichement cuits

recette pancakes 15Et c’est fini !

Dégustés avec du sirop d’érable ce matin, nous nous sommes régalés avec Le Barbu. La banane apporte le côté sucré très appréciable pour le petit déjeuner ou le goûter et la fleur de maïs rend la pancake très moelleux, et absolument pas farineux.

En tout et pour tout, cela prend environ 5 minutes à préparer et 5 à 6 minutes de cuisson .. avouez que c’est bien peu de temps passé pour déguster un produit frais et toujours apprécié !

Enjoy !

 

Recette - Etape 13

Les mini quiches tomates feta / jambon parmesan (#gluten free)

Olà todos !

Nouvelle semaine, nouvelle recette. Je ne déroge pas à mes habitudes et vous propose une recette express de mini quiches, gluten free de surcroît, qui demandera peu de préparation mais vous régalera largement.

Recette - liste des ingrédients

Liste des ingrédients  (pour 12 mini quiches à la tomate feta) :

  • 4 oeufs
  • 1 brique de coulis de tomates (ou 3 belles tomates fraîches si nous sommes en été)
  • des herbes fraiches (ciboulette, coriandre, persil)
  • 1 bloc de feta ou fromage de brebis
  • un peu d’huile pour les moules
  • sel/poivre

Liste des ingrédients  (pour 12 mini quiches jambon parmesan) :

  • 4 oeufs
  • 1 petit sachet de parmesan
  • allumettes de jambon
  • un peu d’huile pour les moules
  • sel/poivre

 

Recette - Etape 1On commence par casser les œufs et les mettre dans un saladier. On ajoute les herbes fraîches.

Recette - Etape 2Ensuite on ajoute le coulis de tomate (ou tomates fraiches)

Recette - Etape 3Prenez votre bloc de féta et coupez en petits cubes pour ensuite bien émincer en petits morceaux

Recette - Etape 4Ajoutez la féta dans le saladier avec le restant des ingrédients. Salez (peu ! car la feta est très salée) et poivrez

Recette - Etape 5Battez le tout jusqu’à obtention d’un bel appareil bien lisse

Recette - Etape 6

      Recette - Etape 9   Recette - Etape 8

Appliquez un peu d’huile dans vos moules pour qu’ils soient bien gras et que cela facilite le démoulage des quiches

Recette - Etape 10Versez la préparation dans vos moules

Recette - Etape 11

Placez au four à 200 degrés pendant 20 minutes maximum, mais je vous conseille de surveiller la cuisson pour que les quiches soient bien dorées mais pas brûlées

Recette - Etape 13

C’est prêt, démoulez rapidement pendant que les quiches sont chaudes, accompagnez d’une salade verte ou d’endives et régalez-vous !

Pour les mini quiches au jambon et au parmesan, procédez de la même manière en variant les ingrédients selon la liste fournie en début d’article, ou improvisez complètement et laissez aller votre esprit de chef créatif 🙂

recette 12

Le curry de dinde

Salut mes petites loutres,

Après toute ces périodes de fêtes de fin d’année et de mets raffinés, on a bien envie de revenir à de bons basiques, goûteux ET faciles à faire. je vous propose ma recette de curry de dinde, très simple à réaliser, mais qui requiert un peu de temps.

Ca vous tente ? Allez zou c’est parti pour les photos et les explications !

ingredients

Liste des ingrédients :

  • de la dinde (environ 500 gr)
  • 4 yaourts nature
  • 1/2 citron
  • 30 cl de lait de coco
  • 3 beaux oignons
  • 1 petite brique de coulis de tomates (ici sans gluten)
  • environ 5 cuillères à soupe de curry
  • de l’huile d’olive (2 cuillères à soupe)
  • du sel
  • de la coriandre fraîche

recette 3On commence par découper en petits cubes la dinde

recette 1Ensuite on presse son citron pour avoir un jus bien frais et plein de saveur

recette 2Dans le saladier, on mélange les yaourts, le lait de coco, le jus de citron, les oignons (soit en cube déjà prêts ou sinon on les découpe au préalable)

recette 4On vient ensuite y ajouter les dès de dinde. Bien mélanger le tout. On recouvre de film protecteur et on place le tout au frigo pendant au moins 6 heures

recette 6Le moment du repas venu, on fait chauffer de l’huile dans une cocotte et on y place toute sa marinade de curry fraichement sortie du frigo. Sur feu moyen, on mélange le tout et on ajoute le curry et le sel.

recette 7

Une jolie couleur jaune commence à apparaître, le curry se mêle aux ingrédients et le tout mijote tranquillement jusqu’à ébullition.

recette 8

A ce moment précis ajoutez le coulis de tomates dans votre cocotte et mélanger doucement. baissez le feu et laissez le tout cuire pendant une bonne heure au moins.

recette 9

15 minutes avant de servir, ajoutez des feuilles de coriandre fraiche et laissez le parfum de ces petites feuilles embaumer votre préparation. Vous pouvez mélanger encore un peu et lancer la cuisson de votre riz à côté car c’est bientôt l’heure de servir ..

recette 11

Et voilà, le riz est prêt, dressez le sur le fond de votre assiette, ajoutez ensuite le curry de dinde et ajoutez quelques feuilles de coriandre pour la déco et le goût.

recette 12C’est terminé !

Ne vous reste plus qu’à déguster ce curry de dinde qui ne vous aura demandé que 30 minutes de préparation 🙂

ingrdients

Le gratin de butternut

C’est parti pour une recette goûteuse et « plutôt » rapide avec un légume de saison : la butternut

Bizarrement, je trouve ce légume super attirant avec sa forme un peu bizarre et sa couleur d’automne, seulement voilà, je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de beaucoup en cuisiner et cette année j’ai décidé d’y remédier en essayant plusieurs recette, dont celle que je vous fais partager ici.

Coté ingrédients il vous faut :

ingredient gros plan 1  ingredient gros plan 2

  • 1 courge butternut
  • de la poitrine fumée (2 belles grosses tranches)
  • de la crème liquide ou de la creme de soja (ce que j’ai utilisé)
  • quelques herbes fraiches et surgelées (ciboulette, persil, coriandre..)
  • sel, poivre
  • noix de muscade
  • eventuellement du parmesan ou de la biscotte sans gluten pilée en morceau

 

La recette :

On commence par lancer le four en préchauffage à 200 degrés

rondelles butternutOn commence par couper en épaisse rondelle la butternut

pépin butternutPuis on enlève les pépins, comme dans le melon 🙂

sans pépin butternut

decoupe morceauVient l’étape musclée de la découpe des rondelles en morceaux (ou en cube)

epluchureL’étape la plus longue de toute la recette : éplicher les morceaux ! Cela demande un peu de patience car ce n’est pas si facile que cela

a la poeleOn place les morceaux épluchés dans une sauteuse avec un fond d’eau non salée. On laisse 5 à 10 minutes de cuisson jusqu’à ce que les morceaux soient bien tendres

decoupe poitrinePendant ce temps, on va commencer à détailler la poitrine en tronçons ..

dès de poitrine.. puis en petits dès

a la poele chaudeLes morceaux de butternut finissent normalement leur cuisson et doivent être bien tendre (on pique avec le couteau et on check au besoin)

 

butternut dans platOn égoutte les morceaux et on les place directement dans le plat à gratin

 

mélange butternut et poitrine plat

On y ajoute les dès de poitrine et on mélange bien dans le plat pour que les ingrédients se répartissent correctement

 

mélange plat avec herbes

Puis on ajoute les herbes (ciboulette, persil, etc..) et on assaisone légèrement

 

assaisonnement de fin

Ensuite c’est le moment de mettre un peu de creme liquide ou de creme de soja. Il suffit d’en mettre assez peu et de bien mélanger pour que cela forme un liant entre tous les ingrédients. On rectifie l’assaisonnement et on rajoute un peu d’herbes si besoin. Puis on ajoute soit la biscotte sans gluten pilée, soit le parmesan et on place dans le four

-> 20 minutes au four à 200 degrés <-

sortie du dour

sortie du four 2

Tadaaaaaaam !

Paroles du barbu et de la Minette, « c’est hyper bon ».

A servir bien chaud en sortie de four avec une salade verte ou une salade d’endives

 

 

La tarte aux courgettes 

Par ici s’amorce l’heure du dîner et avec elle la question fatidique « qu’est ce que l’on va bien pouvoir manger ? »

Je vous propose une recette rapide et équilibrée. Que je détourne à ma manière en utilisant une pâte gluten free homemade (intolérance oblige).

Les ingrédients :

– 3 à 4 belles courgettes

– 2 gousses d’ail

– de l’huile d’olive/huile de noix

– 1 pâte à tarte brisée (gluten free ou pas)

– 1 brique de crème de soja bio (ou un petit pot de crème fraîche 50cl)

– sel et poivre
La recette :

On commence par éplucher et couper en fines rondelles les courgettes.  Ensuite on les met dans un saladier avec un filet d’huile d’olive ou de noix.

On prépare les gousses d’ail en les hachant finement (mon astuce : écraser la gousse avec la face Plate du couteau pour aider l’épluchage). Ajoutez les gousses dans le saladier. Saler/poivrer, et mélanger le tout pour que chaque rondelle de courgette soit brillante avec l’huile.

Pendant ce temps, faites préchauffer votre four à 190 degrés, et occupez vous de la pâte à tarte. Froncez-là et piquez le fond avec une fourchette.

Vient à présent la partie artistique de la recette, formez une belle rosace en disposant les rondelles sur la pâte.


Ajoutez la crème fraîche ou crème de soja dessus, étalez bien et assaisonnez de nouveau si besoin.


On place le tout au four et on laisse cuire tranquillement pendant 40 minutes (comptez une cuisson un peu plus courte si pâte à tarte dans gluten à base de farine de riz).


Il ne vous reste plus qu’à préparer une belle salade de saison pour accompagner cette tarte.

Bon appétit !

La fameuse recette des palets au coco

La fameuse recette de palets au coco (ou cookies coco sans gluten 😊)

Bon.
Force est de constater que vous étiez fort nombreux (et nombreuses) à relooker la photo de mes petits palets coco sur la page Facebook NMM..

Alors puisque c’est vous, et rien que pour vous, en voici la recette :

Liste des ingrédients :
– 3 oeufs
– 100 gr de sucre
– 250 gr de coco râpée

Préparation :
– on sépare les blancs des jaunes
– on met une pincée de sel dans les blancs et on monte en neige
– on incorpore le sucre petit à petit
– on fait pareil avec la coco râpée
– on forme des petits ronds sur une feuille de papier cuisson
– on place au four 20 minutes à 180 degrés
– on sort du four et on détache les palets avant qu’ils ne refroidissent
– et enfin, on déguste 🙂

Archi simple.
Archi bon.
Archi miam 😋

Ps : moi je les trempe dans une tasse de Earl grey, encore meilleurs !

Vive la papillote food

Vive la papillote-food

On a pas des vies faciles, je vous le dis, et préparer le dîner se révèle être un casse-tête chinois la plupart du temps.

Rapport que : Être inventive chaque jour + prendre en compte mon intolérance au gluten + peu de temps + envie de manger quelque chose de bon = pas toujours évident ..

Et c’est précisément dans ces moments-là que mon amie “la papillote en silicone” apparaît comme par magie dans la cuisine.

Ce contenant est, à mon sens, un condensé de praticité et de magie. Bah oui pardi ! On place ces ingrédients dedans, son assaisonnement, on passe le tout au four a micro-ondes quelques minutes et hop, c’est fini !

Alors justement, j’avais envie de partager avec vous une recette délicieuse et ultra rapide à faire.
Prêt(e)s ?

Liste des ingrédients :
– cabillaud (frais ou surgelé, peu importe)
– 3 tomates
– 2 courgettes
– 1 citron confit
– de l’huile d’olive
– du romarin

Préparation :
– Découper en petits cubes les légumes et le citron confit.
– Mettre 3 cuillères d’huile d’olive au fond de la papillote.
– Placer les légumes.
– Ajouter le poisson par-dessus.
Mettre du poivre et du romarin.
– Laissez glisser un filet d’huile sur le poisson. (Ne salez surtout pas ! Le citron confit est suffisamment salé déjà).
– Refermer la papillote.
– Mettre au four a micro-ondes pendant 17 minutes (si poisson surgelé) (ou 10 minutes si poisson frais).
– A mi temps de cuisson, ouvrez et contrôlez la chair du poisson, elle doit être souple.

Et voila, c’est prêt !
Il n’y a plus qu’à déguster et s’auto satisfaire d’être un cordon bleu minute 😉

Celle qui n’y arrive pas..

En matière de cuisine, il y a des règles et des rituels propres à chaque famille.

Dans mon cas, mon éveil à l’art culinaire remonte à mes quinze ans environ, je pense qu’avoir vu régulièrement mes parents se succéder aux fourneaux devait m’inspirer confiance. Il émanait d’eux quelque chose de serein et de divinement doux : la commissure des lèvres à peine relevée témoignant d’une satisfaction certaine pour ce qui se déroulait dans la marmite, le regard brillant et fier quand les odeurs souhaitées sortent enfin de la cocotte. L’envie de me mettre à la cuisine tient finalement à ces petits détails.

Toujours est-il que, dans ma famille, avant de pouvoir prétendre être “bonne cuisinière” et reconnue en temps que telle aux yeux de tous, il y a deux-trois petites choses à savoir faire d’abord. “Attends cocotte, tu crois quand même pas qu’on va te filer la médaille sans faire la course ?”

Ces “petites choses” sont notamment la langue de bœuf “façon maman”, les pâtes à tarte maison, la bûche de Noël, le pot-au-feu, la béchamel, les œufs gribiche et autres réjouissances du genre.. tout un programme n’est ce pas ?

Pour ma part, l’observation, l’application à la lettre des recettes et les années aidant m’ont permis de passer haut la main toutes ces “épreuves” [genre on est dans Koh Lanta tu sais !].

Alors vous me direz, je dois être fière de ça, fière de savoir que mon père ou ma sœur me laisse l’accès à leurs cuisines sans mots dire, mon statut de bonne cuisinière valant son pesant d’or. Ma réputation me précédant.

Et bien presque… mais pas tout à fait. car j’ai une faille.

Oui.
Il y a une chose que je ne parviens pas à réussir. Un truc qui me fait rager quand je constate que, cette fois encore, ce n’est pas bon. Un truc super simple pourtant.

Ce truc, … c’est la mayonnaise !
JE N’ARRIVE PAS À FAIRE LA MAYONNAISE !?!?!!

Nan mais, je veux dire, ´chui capable de te sortir des plats et des desserts de dingos mais une mayonnaise, rien a faire !

Alors je vous laisse imaginer ma vexation ultime et suprême quand le Barbu, le plus naturellement du monde, a monté, devant moi, une mayo en deux-deux hier soir [ashtag je vais le tuer].

En mode “mais regarde chérie, c’est super simple..” : ouai ouai c’est super simple, la preuve, je n’y arrive pas ! [lecteur, si tu entends mes dents grincer a ce moment précis c’est normal].

Bref, je dois bien l’avouer, je suis “une quiche” en mayonnaise, et je dois péniblement avouer que je suis tout bonnement écœurée de voir que d’autres y arrivent sans difficulté.

Alors vaincue, tel un soldat qui n’a plus d’énergie, je rends les armes, je capitule, j’encaisse le choc : oui, je suis la fille qui n’y arrive pas.