eponge dans sachet

J’ai testé pour vous #19 : l’éponge Konjac (Erborian)

Salut les filles et les garçons,

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas sorti un petit article dans cette catégorie, donc la fin de mon test sur l’éponge Konjac tombe à point nommé ! Vous vous en doutez, nous allons donc parler de beauté et de cosmétique naturel {héhé, je ne déroge pas à mes principes}.

Aujourd’hui je passe au scanner un produit dont j’ai beaucoup entendu parler et pour lequel j’ai lu du bon et du moins bon dans la presse et blogs spécialisés  : l’éponge Konjac. Par préférence éthique, j’ai choisis de tester celle de chez Erborian.

éponge hors sachetDécryptage

Tout d’abord, attardons-nous quelques instants sur cette éponge végétale et son histoire. Cette éponge, à la base, c’est une plante asiatique. Très appréciée en Corée pour les soins de nettoyage du visage et du corps, elle est un inconditionnel des salles de bain de toute Coréenne qui se respecte. Et puis le temps aidant, la petite éponge a fait du chemin puisqu’elle inonde notre continent depuis plus d’un an maintenant.

Erborian propose 3 types d’éponges Konjac, et pour ma part j’ai choisis celle au Thé vert. D’après l’étiquette de composition, elle est uniquement constituée de fibre naturelle de Konjac, connu pour ses propriétés nettoyantes, et de thé vert, connu pour ses propriétés antioxydantes. Donc pour le moment c’est du tout bon, du naturel, sans additifs ou autres substances chimiques. La promesse de cette éponge c’est d’assainir et de purifier la peau, la rendant ainsi douce et lumineeeeeeuse.

 

Comment l’utiliser ?

Alors- là mes ami(e)s, rien de plus simple ! L’éponge est bien entendu sèche lorsqu’on la sort de son emballage {c’est mieux !}, il suffit simplement de la laisser se gorger d’eau pendant 3 minutes pour qu’elle s’hydrate et surtout qu’elle devienne toute moelleuse. Ensuite on l’essore et on passe au nettoyage du visage en faisant de petits gestes circulaires. Et puis s’en est fini, on la rince, l’essore encore et on la laisse sécher jusqu’à sa prochaine utilisation.A ce propos Erborian a pensé à tout puisque l’éponge est dotée d’un petit fil pour pouvoir la suspendre entre deux nettoyages.

eponge dans sachet

Résultat du test

Histoire d’avoir un résultat de test plus probant, je n’ai pas du tout utilisé de produit nettoyant avec cette éponge, je l’ai utilisé telle quelle, pure. Pendant un mois.

Alors au départ c’est assez étrange de ne passer que cette éponge sur son visage, sans savon ou mousse nettoyante, j’étais plutôt septique et avais du mal à croire qu’à elle seule, elle allait nettoyer mon visage quotidiennement. Plus les jours passaient et plus je m’habituais finalement à voir cette petite chose reprendre son galbe une fois placée dans l’eau. J’ai donc fais ce test très sérieusement dans la mesure où ce geste quotidien était rentré dans mes habitudes. Pour vous dire à quel point la mignonne s’est faite une place chez moi, même le Barbu n’avait pas remarqué qu’elle était « nouvelle » dans la salle de bain, pour lui elle faisait partie du décor.

Pour parler de l’utilisation à proprement parlé, et bien cette fibre végétale est très douce et j’ai trouvé agréable la sensation que cela procure sur le visage, surtout le soir lorsque je nettoie avec de l’eau tiède. Sans parfum, elle ne risque pas de vous déranger olfactivement, je pensais d’ailleurs qu’elle sentirait le thé vert, que-né-ni ! Nada, walou, rien, zéro odeur.

Là où se situe non pas le miracle mais la vraie bonne nouvelle, c’est qu’effectivement, cette éponge agit sur le peau. Personnellement je n’ai pas constaté d’assainissement car j’ai la chance d’avoir une peau qui se comporte très bien et donc sans imperfections. Par contre j’ai réellement vu la différence en terme de douceur du grain de l’épiderme. Oui j’ai bien meilleure mine depuis que je l’utilise. Incredible ! Qui dit bonne mine dit forcément pommettes des joues plus roses, visage matifié, jolie unicité de teint au naturel.

La Minette a, de son côté, acheté l’éponge Konjac au charbon de Bambou pour ses plus amples qualités matifiantes. A ce jour elle ne s’en est toujours pas plainte, au contraire, elle me confiait dernièrement qu’elle trouvait sa peau de meilleure qualité qu’auparavant, ce que je confirme après inspection visuelle =)  {même si, de base, ma soeur a la chance folle d’avoir une peau absolument sublime avec un teint de poupée de porcelaine}

 

Je suis donc emballée par ce produit que je reluquais pourtant pas très sympathiquement du coin de l’oeil lorsque je le croisais il y a encore quelques semaines. Efficace et sans chichis, il est de bonne qualité et, pour ma part, me donne pleine satisfaction. De plus il ne coûte pas très cher (9,50€), et si l’on considère que vous n’acheterez plus de savon pour le visage et que cette éponge dure entre 6 et 7 mois, imaginez les économies réalisées et la rentabilité de la chose !

Evidement je vous conseille vous aussi je vous en procurer si vous êtes adeptes de produits naturels, à mon humble avis votre peau vous remerciera ..

 

 

 

 

 

Beauty Bio Box #3 

« diiing dooong .. ici l’automne qui prend ses quartiers et va en faire baver à ta peau ! » 

Cette phrase c’est à peu près ce que j’ai cru entendre la semaine dernière en constatant affolée que le termometre était en dessous de 10 degrés {en mode « c’est pas possible Cheri, il déconne le thermomètre ! Faut en racheter un ! »}. En vrai, il fonctionne très bien, je fais juste un déni de saison c’est tout. 

Températures mises de côté, l’automne est une saison que j’aime assez, mais je ne peux pas vraiment en dire autant pour ma peau : ca tire, ca gratte, ça pique aussi parfois. Bref, le froid et le vent font la misère à mes petites cellules cutanées. Comme il existe toujours une solution à chaque problème, j’ai remanié ma Beauty bio box pour qu’elle s’adapte aux deux saisons froides. Et bonne toujours, je reste fidèle à mes convictions en utilisant QUE des produits ecocertifiés et bio. 

Tout d’horizon de mes bio solutions : 

 Étape 1 : tonifier 

La fleur d’oranger et moi c’est une histoire d’amour sans fin. Il était donc logique que je me tourne vers ce parfum gourmand pour tonifier ma peau chaque jour. Tonique & apaisant miracle, cette lotion redonne très rapidement de la lumière au teint en le protégeant efficacement du froid. 
 Étape 2 : hydrater le visage 

Là où j’utilise habituellement de l’huile vegetale de noisettes pour ses propriétés matifiantes et seborégulatrices au printemps et à l’été venu, je lui préfère une huile vegetale plus complète et riche pour les saisons froides. L’huile vegetale de framboises est riche en carotène (oui oui comme dans les carottes) et octroie donc une vraie bonne mine a la peau du visage. Calmante, cicatrisante, et nourrissante elle prévient la sécheresse cutanée. (J’ai découvert il y a peu qu’elle offrait aussi un pouvoir anti inflammatoire). J’aime qu’elle pénètre rapidement la peau sans la laisser grasse ensuite. Quant au parfum, j’ai chaque jour l’impression de me retrouver dans les allées du jardin de mon grand père, quand j’allais m’empifrer de mûres et de framboises lorsque j’étais petite, une odeur vegetale forte mais qui s’estompe très rapidement. 
  
Étape 3 : combattre la vieillesse (!)
Oui oui on rigole, on ne prend pas vraiment le problème au sérieux, n’empêche, ressortez une photo d’il y a 10 ans et on en reparle ! Perso j’applique une petite goutte de cette huile miraculeuse sous chaque œil et je masse lentement le long des cernes. Croyez-moi ca aide grandement à diminuer les petites fissures du coin de l’œil 

  Étape 4 : prendre soin de son body 

Jusqu’ici j’étais une fervente adoratrice de l’huile vegetale d’abricot pour chouchouter la peau de mon corps. Sauf que maintenant je suis enceinte et ma peau réclame un soin encore plus attentif chaque jour (because of on n’a pas envie d’avoir des vergetures tout ca tout ca). J’ai donc troqué mon bidon d’un litre contre un pot de beurre vegetal d’amandes bio. Véritable adoucissant aux pouvoirs émollients, ma peau est douce et souple comme jamais ! Le must du produit réside dans son application facile et non grasse, après application le beurre laisse un film léger sur la surface de la peau qui contribue à réduire la déshydratation et entretenir le taux hydro lipidique de celle-ci. Et qui dit peau hydratée dit peau souple.. et donc pas de vergetures ! (Pour le moment du moins) 

Étape 5 : chouchouter sa crinière 
Là encore j’utilise le beurre d’amandes. Je fais fondre 2 cuillères a soupe au micro ondes, puis j’applique en masque sur mes cheveux. Je laisse poser environ 20 minutes puis je fais 2 shampoings doux. A moi les cheveux soyeux et tout aussi souples que ma peau, sans compter sur le fait qu’il restaure les jolies ondulations capillaires (attention, ce masque ne s’adapte pas à tous les types de cheveux, renseignez vous avant de l’utiliser). 

La très très Bonne Nouvelle dans tout ca est que tous ces produits ne coûtent pas cher (à l’exception peut être de l’huile d’argan, considérée comme précieuse) et qu’il est possible de les acheter directement en ligne sur le site d’Aroma Zone (mon repère) ou sur d’autres sites internet proposant du bio. Soyez simplement vigilantes à ce que ces matières premières soient bien eco certifiées ou issues de la production biologique pour éviter les mauvaises surprises des traitements chimiques. 

Après ce traitement spécifique, je peux personnellement vous garantir que ma peau est ultra prête à affronter les grands froids. 

La bise ! 

Le pouvoir du rhassoul

Dans la continuité des soins 100% bio et 100% efficaces, on se parle aujourd’hui d’une argile absolument formidable ; le rhassoul (également appelée « Ghassoul »)

Commençons par un peu de culture si vous le voulez bien. Originaire du Maroc, cette argile est issue des volcans du Moyen Atlas. On dit de cette argile qu’elle est la « terre qui lave ». On dit aussi d’elle « qu’elle est douce et miraculeuse ».

Utilisée par les marocaines depuis plusieurs siècles déjà, cette argile est devenue au fil des années un incontournable des soins réalisés en hammam. Et l’on comprend rapidement pourquoi ! Contrairement à plusieurs autres argiles ou savons, le rhassoul ne contient pas de tensioactifs, ce qui signifie qu’il nettoie en douceur, en absorbant au passage impuretés et graisses tout en respectant le film hydrolipidique de votre peau ou de vos cheveux.

Côté compo, il ne contient que des bonnes choses telles que du silicium, du fer, du magnésium  et plusieurs oligo-éléments qui ne peuvent faire que du bien à nos fibres capillaires ou cellules épidermiques. Concrètement, la rhassoul resserre les fibres du cheveu et lui apporte brillance, tout comme il adoucit, régénère et rééquilibre les pores de la peau, en profitant même – au passage – pour gommer les cellules mortes et réguler l’excès de sébum {oui mesdames, parfaitement !}

Perso, je l’utilise au moins 2 fois par mois sur mes cheveux et sur mon visage. le principe est simple, je mélange cette argile en poudre (j’utilise celle de chez Aroma Zone) à de l’eau minérale jusqu’à obtention d’une pâte lisse et homogène. Ensuite j’applique au pinceau sur mon visage, puis généreusement sur mes cheveux. Je laisse poser entre 15 et 30 minutes à chaque fois. Ensuite je réhydrate le tout avec de l’eau (car tout sera tellement sec que vous ne pourrez même plus parler !) et je rince soigneusement. L’astuce beauté supplémentaire pour vos cheveux est d’ajouter à l’eau de rinçage un peu de vinaigre de cidre (pour éliminer le calcaire) et du citron (pour décupler l’effet brillance).

Vous l’aurez compris, cette argile miraculeuse est un inconditionnel de votre salle de bain. Facilement stockable et très peu chère, elle a encore de beaux jours devant elle et continuera de faire des merveilles !

Bronzer Bio

Salut les lecteurs et lectrices,

Il y a quelques jours je vous faisais part des dangers du soleil au travers d’un article qui dénonçait le « Sun Burn Art ». Et du coup je me suis dis que pour celles et ceux qui sont intéressés par la protection de leurs peaux, j’allais plutôt vous faire un article sympa qui parle de la protection solaire. Plus exactement des produits 100% bio qui viendront cocooner votre peau durant l’été.

 

On commence par un rewind :
Depuis plus d’un an maintenant, j’offre à ma peau et à mes cheveux un traitement entièrement bio, entièrement dépourvu de matières chimiques et dont les effets à long terme sont encore méconnus. Depuis plus d’un an maintenant, je suis une fille « Aroma Zone« . Le principe est simple : n’utiliser que des huiles végétales en guise de crèmes, des hydrolats en guise de lotions et des argiles en guise de masques.

Pour ce qui est des produits quotidiens, j’use et abuse de l’huile de papaye (huile de jour) et l’huile de noisette (huile de nuit). Hautement régulatrices et correctrices sur l’excès de sébum, elles m’assurent une hydratation au top tout en contrôlant l’effet peau mixte {la fameuse zone T tu sais..}.

Pour ce qui est de la lotion quotidienne, j’ai opté pour l’hydrolat de romarin à verbenone , dont le parfum est quelque peu « particulier » mais quand on mesure les effets extraordinairement purifiants sur la peau, croyez-moi, le parfum n’est plus un frein !

Voilà, ca c’est pour ce qui est de mon rituel beauté quotidien. Mais venons-en aux faits : se protéger des UVB en étant 100% nature. l’été est arrivé et avec lui les rayons de soleil qui colorent rapidement la peau. Ni une ni deux, il me fallait mettre à jour ma Bio Beauty Box pour me doter d’huiles parfaitement adaptées à la saison. Et comme je suis une chic fille, je partage 😉

Voici donc ma petite sélection efficace et à petit prix

l’huile végétale de Buriti : véritable concentré de caroténoïdes, cette huile est réputée capable d’absorber une bonne partie des rayons UV et d’emprisonner les radicaux libres. Elle est idéale pour prolonger le bronzage et très hydratante.

l’huile de pépins de tomate : riche en propriétés antioxydantes, anti-ages et ultra réparatrice contre les UV, elle agit en soin bonne mine, protection solaire et prolongateur de bronzage.

le gel d’aloe vera : connu pour ses qualités apaisantes et cicatrisantes, l’aloe Vera sera votre meilleur allié en cas de coup de soleil et d’échauffement cutané

l’hydrolat de camomille romaine : régénérer votre épiderme est sa mission principale, un peu de liquide sur un coton délicatement passé sur les zones douloureuses et c’est le soulagement assuré !

– côté plaisir parfumé et hydratation optimale, je vous conseille vivement le beurre de karité, qui est un excellent hydratant cutané et capillaire. Il fera des merveilles sur la peau tout au long de l’été.

Vous voici prêt(e)s à savourer la période estivale et ses congés tout en faisant gaffe à vos cellules épidermiques. Car n’oubliez pas, une jolie peau bronzée, c’est une peau protégée et bien hydratée !

 

Carton rouge au « sunburn art »

L’été et sa période de canicule sont l’occasion de rendre nos peaux dorées … et malheureusement parfois aussi de les brûler, par mégarde, la plupart du temps. Parce que l’on ne se méfie pas du faible rayonnement du jour, ou encore parce que nos peaux prennent soi-disant « ultra facilement le soleil ». Évidemment je vous passe la liste longue comme mes jambes des excuses bidons que l’on a tous entendu ou prononcé une fois dans sa vie pour justifier d’un coup de soleil un peu trop rouge.

Perso je suis très prudente avec les UV de cet astre adoré : à base de tartinage quotidien de crème solaire ou d’huile végétale adaptée. On ne badine pas avec ses petites cellules épidermiques messieurs-dames !

Alors imaginez la tronche que j’ai fait ce hier matin en apprenant par BFM que le nouveau phénomène de mode en terme de bronzage consiste à se faire cramer la peau pour obtenir un tatouage solaire naturel !! Nan mais attendez, what’s the fuck les gars ?!?

Cette mode s’appelle le « SunBurn Art« , littéralement « l’art du soleil brûlant ». Certains débiles ont eu la bonne idée de propager cette mode auprès de la jeune population – que l’on sait influençable à souhait – pour qu’elle se distingue sur la plage !

Ok.
Je résume.
La mode du bronzage en ce moment c’est donc de bien foutre en l’air son capital solaire pour optimiser ses chances d’avoir un cancer de la peau le plus vite possible c’est ça ?

CARTON ROUGE COMPLET

Apres quelques recherches sur le sujet, j’ai pu constater avec soulagement que les réseaux sociaux ne relayaient que très faiblement ce mouvement de mode complètement absurde, preuve, s’il en est une, que la masse populaire n’adhère pas au concept.

Donc s’il vous plait, chers lecteurs et lectrices, faites attention à vos peaux, protégez-les, chouchoutez-les, car heureusement pour nous, ce n’est pas à la couleur de nos peaux que l’on mesure la réussite de nos vacances.

Je vous embrasse {avec du lipstick solaire sur la bouche, bien évidemment 😉}

Ma petite révolution ( Beauty bio box #1)

Ma petite révolution ..

Les produits de beauté c’est l’affaire de tous. Qu’on soit homme ou femme, nous avons tous dans nos salles de bain quelques produits qui traînent ça et là, plus ou moins bon marché, plus ou moins efficaces aussi, mais surtout plus ou moins chimiques.

Depuis plusieurs mois déjà, ma meilleure amie et moi parlions beaucoup du “mieux être”, “mieux mangé”, “mieux consommer” [ah ça vous en bouche un coin de voir que nous avons “aussi” des conversations sérieuses hein !].

C’est donc tout naturellement que nous en sommes venues aux produits cosmétiques. C’est avec beaucoup d’effroi que j’ai accueillis tout ce dont elle me parlait “paraben”, “dérivés d’acide”, tests sur animaux, etc.. Autant de phrases qui raisonnaient et résonnent encore dans ma tête. Bon alors oui, forcément j’en avais entendu parlé avant, mais le fait que cela vienne d’elle prenait un sens différent. Un impact plus fort.

Moi je suis une nana qui réagit à l’instinct, parfois il me faut un certain temps de réflexion et parfois je sais exactement ce que je veux dans la seconde. Cet après-midi là c’est ce qui s’est produit, je me suis dit “attends cocote, tu manges mieux depuis que tu sais que tu es intolérante au gluten. Quelque part tu rends service à ton corps…mais qu’en est-il de ta peau ?”

Cet instant là marque clairement le démarrage de ma petite révolution cosmétique : j’allais dorénavant rendre service à celle-ci en ne lui offrant que des produits bio eco-certifiés [label “ecocert”].

A bas les saloperies de molécules chimiquement transformées te faisant croire à des miracles qui n’arriveront jamais ! J’aime ma peau et je lui dois un soin et un traitement particulier.

J’ai donc adopté un rythme de soin diamétralement différent depuis un mois maintenant. Je me suis instaurée un rituel cocooning de quelques minutes chaque jour, rituel hautement rentable dans la mesure où ma peau ne s’est jamais aussi bien portée et comportée !

J’ai remplacé mes crèmes de jour peaux mixtes a tendance sèche [vas y Chryssy, vends-nous du rêve !] par quelques gouttes d’huile végétale d’avocat et de noisettes [damned cette odeur de noisettes torréfiées !], mon anti cernes par de l’huile végétale de son de riz, mon nettoyant visage par une brume de romarin et mon masque-gommage-détox par de l’argile rose.

Le tout 100% bio acheté dans une enseigne spécialisée : Aroma Zone [amies non parisiennes vous pouvez acheter en ligne d’ailleurs]. Depuis ma peau est jeunesse retrouvée et toute pimpante comme jamais. Je ne suis pas vraiment du genre a m’envoyer des fleurs en général mais cette fois-ci j’avoue aisément me féliciter chaque jour d’avoir pris cette décision.

Et devinez qui a demandé au Père Noël des bons d’achat Aroma Zone ? Qui va recevoir dans quelques jours sa commande dans laquelle de belles huiles essentielles viendront conforter ce choix ? C’est moi !

Je vous garantis que cette nouvelle vie épidermique [ça se dit ça ?!] est une pure réussite et vous encourage à essayer, vous aussi, votre peau le vaut bien.