images

Un « brin » à la mode

Depuis quelque temps je remarque qu’un végétal est souvent présent sur les photos de déco dans les magazines et/ou sur les blogs. Un végétal qui se présente sous forme de petite branche ou de brin, tout dépend de la taille de la bestiole..

Je suis d’ailleurs certaine que vous aussi vous en avez vu passer ça et là sur les réseaux sociaux et plus spécifiquement sur Instagram et Pinterest.

Il s’agit de l’Eucalyptus Blue.

images 2

Et dire qu’encore cet automne les plantes grasses étaient devenues légion, qu’on les voyait partout et qu’on en vendait partout aussi (même le géant suédois s’y était mis c’est pour dire !), et bien le vent a tourné et les succulentes n’ont visiblement plus la cote puisqu’on en voit ne serait-ce plus qu’une ombre sur la toile. terminé. adios. salut les filles. Faites place nette à votre remplaçant l’eucalyptus.

Histoire de ma forger une idée et de savoir si c’est juste moi qui remarque spécialement ce végétal, j’ai donc demandé l’avis à mon pote le fleuriste, qui m’a bien évidement confirmé que « tout le monde » lui en demandait ! Lui qui n’utilisait auparavant ce feuillage que pour apporter du volume à ses bouquets, le voici obligé de prendre l’histoire à l’envers : faire des bouquets d’eucalyptus avec quelque fleurs dedans pour apporter de la couleur. C’est fou non ?

Mais alors pourquoi cette « plante » ?

bah justement, on ne sait pas, mais cela fait la part-belle pour les caisses enregistreuses des fleuristes c’est certain. Et c’est très bien pour eux 🙂

Je partage avec vous des photos prises sur le web pour vous montrer à quel point ce végétal est à la mode sur les internets..

eucalyptus-home-mb2Crédit photo : Mamie Boude

  index    index 2

Crédits photos : Mamie Boude & Pinterest

images 4   images 3   images 6

images 7

Alors ouvrez l’œil et le bon ! (#toi aussi joue a ce jeu qui consiste à repérer le nouveau végétal à la mode sur le web)

eponge dans sachet

J’ai testé pour vous #19 : l’éponge Konjac (Erborian)

Salut les filles et les garçons,

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas sorti un petit article dans cette catégorie, donc la fin de mon test sur l’éponge Konjac tombe à point nommé ! Vous vous en doutez, nous allons donc parler de beauté et de cosmétique naturel {héhé, je ne déroge pas à mes principes}.

Aujourd’hui je passe au scanner un produit dont j’ai beaucoup entendu parler et pour lequel j’ai lu du bon et du moins bon dans la presse et blogs spécialisés  : l’éponge Konjac. Par préférence éthique, j’ai choisis de tester celle de chez Erborian.

éponge hors sachetDécryptage

Tout d’abord, attardons-nous quelques instants sur cette éponge végétale et son histoire. Cette éponge, à la base, c’est une plante asiatique. Très appréciée en Corée pour les soins de nettoyage du visage et du corps, elle est un inconditionnel des salles de bain de toute Coréenne qui se respecte. Et puis le temps aidant, la petite éponge a fait du chemin puisqu’elle inonde notre continent depuis plus d’un an maintenant.

Erborian propose 3 types d’éponges Konjac, et pour ma part j’ai choisis celle au Thé vert. D’après l’étiquette de composition, elle est uniquement constituée de fibre naturelle de Konjac, connu pour ses propriétés nettoyantes, et de thé vert, connu pour ses propriétés antioxydantes. Donc pour le moment c’est du tout bon, du naturel, sans additifs ou autres substances chimiques. La promesse de cette éponge c’est d’assainir et de purifier la peau, la rendant ainsi douce et lumineeeeeeuse.

 

Comment l’utiliser ?

Alors- là mes ami(e)s, rien de plus simple ! L’éponge est bien entendu sèche lorsqu’on la sort de son emballage {c’est mieux !}, il suffit simplement de la laisser se gorger d’eau pendant 3 minutes pour qu’elle s’hydrate et surtout qu’elle devienne toute moelleuse. Ensuite on l’essore et on passe au nettoyage du visage en faisant de petits gestes circulaires. Et puis s’en est fini, on la rince, l’essore encore et on la laisse sécher jusqu’à sa prochaine utilisation.A ce propos Erborian a pensé à tout puisque l’éponge est dotée d’un petit fil pour pouvoir la suspendre entre deux nettoyages.

eponge dans sachet

Résultat du test

Histoire d’avoir un résultat de test plus probant, je n’ai pas du tout utilisé de produit nettoyant avec cette éponge, je l’ai utilisé telle quelle, pure. Pendant un mois.

Alors au départ c’est assez étrange de ne passer que cette éponge sur son visage, sans savon ou mousse nettoyante, j’étais plutôt septique et avais du mal à croire qu’à elle seule, elle allait nettoyer mon visage quotidiennement. Plus les jours passaient et plus je m’habituais finalement à voir cette petite chose reprendre son galbe une fois placée dans l’eau. J’ai donc fais ce test très sérieusement dans la mesure où ce geste quotidien était rentré dans mes habitudes. Pour vous dire à quel point la mignonne s’est faite une place chez moi, même le Barbu n’avait pas remarqué qu’elle était « nouvelle » dans la salle de bain, pour lui elle faisait partie du décor.

Pour parler de l’utilisation à proprement parlé, et bien cette fibre végétale est très douce et j’ai trouvé agréable la sensation que cela procure sur le visage, surtout le soir lorsque je nettoie avec de l’eau tiède. Sans parfum, elle ne risque pas de vous déranger olfactivement, je pensais d’ailleurs qu’elle sentirait le thé vert, que-né-ni ! Nada, walou, rien, zéro odeur.

Là où se situe non pas le miracle mais la vraie bonne nouvelle, c’est qu’effectivement, cette éponge agit sur le peau. Personnellement je n’ai pas constaté d’assainissement car j’ai la chance d’avoir une peau qui se comporte très bien et donc sans imperfections. Par contre j’ai réellement vu la différence en terme de douceur du grain de l’épiderme. Oui j’ai bien meilleure mine depuis que je l’utilise. Incredible ! Qui dit bonne mine dit forcément pommettes des joues plus roses, visage matifié, jolie unicité de teint au naturel.

La Minette a, de son côté, acheté l’éponge Konjac au charbon de Bambou pour ses plus amples qualités matifiantes. A ce jour elle ne s’en est toujours pas plainte, au contraire, elle me confiait dernièrement qu’elle trouvait sa peau de meilleure qualité qu’auparavant, ce que je confirme après inspection visuelle =)  {même si, de base, ma soeur a la chance folle d’avoir une peau absolument sublime avec un teint de poupée de porcelaine}

 

Je suis donc emballée par ce produit que je reluquais pourtant pas très sympathiquement du coin de l’oeil lorsque je le croisais il y a encore quelques semaines. Efficace et sans chichis, il est de bonne qualité et, pour ma part, me donne pleine satisfaction. De plus il ne coûte pas très cher (9,50€), et si l’on considère que vous n’acheterez plus de savon pour le visage et que cette éponge dure entre 6 et 7 mois, imaginez les économies réalisées et la rentabilité de la chose !

Evidement je vous conseille vous aussi je vous en procurer si vous êtes adeptes de produits naturels, à mon humble avis votre peau vous remerciera ..

 

 

 

 

 

Le radar Etsy

Le radar Etsy de la semaine

Quand le soleil inonde terrasses, jardins et balcons, c’est bien connu, on se croit l’âme de jardineurs botanistes surdoués {pas vous ? Ah bon..}.

Cette semaine j’ai donc dégoté pour vous de quoi mettre en valeur nos plantes chéries. De quoi les gâter, mettre en valeur leurs jolies feuilles/fleurs/bourgeons, faire envie à nos ami(e)s, bref, les sublimer {non, vous n’êtes pas dans l’émission Top Chef, no stress}.

Le radar Etsy vous présente la boutique “Wirely Home”.

Élever nos plantes via des supports graphiques, apporter une touche de couleur en proposant une gamme chromatique sympathique, voilà les objectifs des australiens qui ont créé cet e-shop. Pour rendre l’histoire encore plus alléchante, Wirely Home nous propose des matériaux noble tels que l’acier ou encore le bois.
Et en voyant ça on dit quoi ? On dit Gniiiiiiiiii ! {folle-dingue-hystero-vegetale bonjour !}

Les prix pratiqués sont tout aussi alléchants que les créations et nos intérieurs auront plaisir à accueillir ces “portes-plantes” esthétiques et peu encombrants. De quoi faire si-sir 😃.