panier osier

Les vieilleries #2

Aaaaah les vieilleries ! Elles sont à nouveau de retour par ici (pour mon plus grand bonheur).

Comme vous le savez, j’aime les vieux objets, ceux qui ont déjà vécu et à qui j’essaie d’offrir une seconde vie en intégrant ma vie. Jusqu’ici, je vous ai pas mal fait partager mon amour pour les petits meubles anciens à retaper, pour la vaisselle vintage que j’adore {nan mais vereco quoi les gars! les lignes et les couleurs de cette vaisselle étaient justes démentes !}, parfois aussi pour les chaussures et accessoires complètement patinés par le temps … mais je ne pense pas vous avoir parlé de mon amour pour les jouets anciens.

Quand je dis anciens, comprenez ceux de notre enfance, et plus exactement de MON enfance. Je ne sais pas si l’on peut réellement les qualifier de « vintage » puisque je suis un enfant des années 80, et cela fait donc « seulement » une trentaine d’années que ces jouets existent. Bien que ces fameux jouets soient actuellement réédités par les marques et donc trouvables un peu partout dans les enseignes spécialisées, lorsqu’il s’agit de mettre la main sur ceux de l’époque, les vrais, ceux qui sont dans leur jus .. alors là, ça devient beaucoup moins simple.

C’est à dire que les marques « Fisher Price », « Educalux », « Vulli » et « Nathan » sont ultra prisées depuis plusieurs mois et les prix sont souvent effarants . Sans déconner, tapez donc le simple nom de l’une d’entre elles dans les barres de recherche Ebay, ajoutez le mot « ancien » ou « vintage » à côté et essuyez vos larmes les amis ! J’ai personnellement failli avoir bon nombre d’attaques cardiaques en voyant les prix demandés pour certaines pièces, qui plus est lorsqu’elles étaient en mauvais état..

Croyez-moi, j’en ai passé du temps sur ebay, sur le bon coin, dans les brocantes, à scruter minutieusement chaque recoin jusqu’à tomber sur ces merveilles qui ont tant égayé mes jeunes années. Et surtout, merveilles proposées à des prix raisonnables. Mais alors vous allez vous demander « Ok, elle cherche des jouets de son enfance mais … elle est pas un peu âgée pour jouer avec maintenant ?! ». Et bien justement, ces petits jouets, je les cherche avant tout pour me faire plaisir, mais surtout parce que j’aimerais que notre Babyboy puisse à son tour s’amuser avec et connaître les mêmes heures heureuses que moi 🙂

En fait je ne me suis même pas vraiment posé la question, quand j’ai appris que j’étais enceinte et que je pensais à ce petit bonhomme, assez naturellement je me suis dit que, quitte à voir des jouets partout joncher le sol de sa chambre – au risque de nous faire trébucher  – et bien je voudrais en voir des anciens ET des plus récents. Zéro concertation avec moi-même sur ce point. Question de feeling. D’envie. Simplement.

Voici donc en quelques photos mes trouvailles accumulées au fil des 8 derniers mois

FP1    FP2

FP3

FP4

Et puis en plus des jouets, il y aussi les livres. Étant une lectrice régulière (romans, magazines, web), j’envisage difficilement que mon fils ne soit pas lui aussi un futur « rat de bibliothèque ». Mais avant d’en arriver là, il aura la joie de se faire conter bons nombres d’histoires par son papa et sa maman. D’où la petite collection de livres anciens, qui seront probablement rejoints dans les mois à venir par de nouveaux ouvrages ..

les petits livres

les roulettes    livre virgile

livre animaux   petit ourson

Je vous passe la joie ressentie à chacune de ces trouvailles, le plaisir de les découvrir, les ouvrir, les nettoyer avec grand soin, les sécher et puis finir par les stocker dans la chambre de bébé en attendant d’être un jour utilisées. Cette démarche est quelque peu régressive mais tellement jouissive au fur et à mesure que le panier en osier utilisé en guise de bac à jouet se remplit.

Décidément, le vintage & moi c’est une grande histoire .. (d’amour bien entendu)

IMG_4698

Les vieilleries 

Hello everybody,

Dimanche était une belle journée et l’occasion d’aller rendre visite à la famille qui faisait une brocante-vide grenier.

Comme toujours nous étions aux agais avec le Barbu, non pas que nous soyons en quête d’objets spécifiques, mais simplement que nous a-do-rons balayer les stands des exposants, discuter avec eux et au détour d’un carton, pourquoi pas, se laisser séduire par quelques vieilleries comme nous les aimons.

Pour une fois c’est d’ailleurs moi qui suis a l’origine des trouvailles du jour : deux jolis petits réveils bien patinés par le temps, ainsi qu’un service de tasses à café de couleur jaune en excellent état.




Ces réveils sont assez anciens et dotés d’un système de remontée mécanique sur l’arrière. Évidement je ne compte pas les utiliser, tout d’abord parce qu’ils émettent un petit « tic-tic » permanent et ensuite par ce que ces réveils-là ont une sonnerie TRÈS puissante ! Leurs petits défauts et signes du temps m’ont tout de suite plu, sans compter que les marques « Japy » et « Bayard » ont accompagnés nos grands parents de longues années durant. Donc de vraies vieilleries qui vont aller rejoindre mon autre réveil doré et marron qui appartenait à ma grand mère. Le tout pour 6€ mesdames messieurs.




Le deuxième trouvaille du jour, se sont ces petites tasses à café expresso vereco. Jaunes. Quand je les ai vu sur le stand, j’ai tout de suite su qu’elles seraient miennes. Je ne pourrais pas vous expliquer pourquoi j’aime autant la verrerie jaune vintage, mais je peux vous dire que mon service est quasi complet ! Cédées pour 2€ par des propriétaires ultra sympathiques, ces derniers n’avaient aucune idée de ce qu’est la marque vereco et pensaient même ne pas réussir à vendre le service. C’était bien ma veine !

Ce qui m’a plu se sont les petits détails du verre, ce côté finement dentelé, et puis les anses en inox que j’ai très rarement croisé jusqu’ici. Elles étaient belles exposées au soleil, elles étaient jaunes, en excellent état, mon coeur a fondu. Bien entendu je ne sais pas où je vais trouver la place de les ranger mais j’y parviendrai.


Dernière trouvaille, qui en fait est plutôt un cadeau de ma SBS (« super belle sœur » souvenez-vous), des petits bodys et vêtements en 0-6 mois pour bébé.. j’imagine que vous avez déjà tous compris où je voulais en venir, mais on s’en reparle cette semaine dans un article dédié. En attendant je suis désespérément tombée en amour pour ces minuscules vêtements trop chou. Merci Super Belle Sœur {énormes cœurs dans les yeux}

Voilà pour ce qui est de mon épopée dominicale, j’espère que votre weekend était bon et que vous aussi, vous avez fait de belles trouvailles !

Bises et bonne semaines

Les collections du coeur 

Bionjourno tutti !

L’automne s’est officiellement installé mais le soleil fait de la résistance et nous offre encore aujourd’hui une belle journée. {« c’était notre point météo du jour, merci à tous de l’avoir suivi et à demain »}

Aujourd’hui j’ai envie de parler des collections. Pas celles des musées non, celles que l’on entreprend tous dans nos vies. Ce phénomène étrange qui fait qu’un jour toutes les petites cellules de nos êtres s’activent et se mettent en joie pour tel ou tel objet, aussi original ou bizarre soit-il. Cellules donnant ordre à nos cerveaux et nos cœurs d’aimer sur le champ cet objet et de prêter serment que tout au long de notre existence nous nous mettrons en quête de débuter et de compléter une collection.

J’ai toujours été très admirative des personnes qui s’acharnent patiemment à constituer des collections de timbres ou de cartes postales anciennes. Je trouve une certaine poésie dans la démarche, quelque chose de doucement désuet mais de tellement charmant. Et puis les propriétaires desdites collections sont souvent très touchant et rarement avares d’informations sur la manière dont tout cela a débuté, dont ils se sont procurés certaines pièces. Les étoiles dans les yeux en plus.

J’imagine facilement que nous avons toutes et tous nos petites collections, pas nécessairement volumineuses ou coûteuses, mais suffisamment importantes à nos yeux pour que nous la ou les gardions précieusement tel un trésor.

Pour ma part se sont les bougeoirs.


J’en possède une petite quinzaine et j’avoue toujours prêter un œil attentif en brocante et vide Grenier dans l’espoir d’en trouver un qui ait, selon moi, une âme. Que l’objet possède ce petit quelque chose qui le différencie immédiatement des autres.

Mais pourquoi les bougeoirs me direz-vous ? Et bien je n’en ai aucune idée ! Est ce que cela vient du fait que j’aime par dessus tout la lumière des bougies et qu’à ce titre le support de ces « lumineuses » en devient tout aussi important ? Ou bien cela vient peut être de la beauté folle aperçue lors de mon voyage en Suède, où tous les rebords de fenêtre se parent de bougies à la nuit tombée. Qu’importe. Les bougeoirs et bougies sont mes petites merveilles de la vie.


Mon plus grand rêve en terme de déco serait certainement d’acquérir un jour une paire de bougeoirs très anciens en bronze. Vous savez, ces bougeoirs à trois branches qui faisaient la beauté des tables du château de Versailles à la Belle Époque. Évidement je sais que ce rêve a un coût et qu’il me faudra être armée de patience pour le réaliser un jour.

Mais la patience n’est-elle pas la qualité première de n’importe quel collectionneur, aussi humble soit-il.. Il me semble que oui.
Et vous, vos petites collections ?

Dites moi tout..