Vacances #3

Vacances – vacances #3

11h10 : soleil
11h13 : nuages et vent
11h16 : pluie
11h24 : soleil
11h27 : nuages et vent
Etc.. Etc..

Voici le résumé météorologique de la journée, à quelques minutes près c’est ce que nous avons enduré toute la journée.

Cela ne nous a pas empêché de visiter la côte en partant du Morbihan jusqu’en Loire Atlantique.

Résumé très très résumé :

– Guérande : 6,5/10
La ville médiévale et ses remparts sont plein de charme en hauteur. Je précise en hauteur car tous les rez de chaussée se sont transformés en boutiques à touristes vendant un peu tout et n’importe quoi [surtout du n’importe quoi d’ailleurs. Non mais sérieux, qui vient à Guérande acheter des épées un plastique comme il s’en vend au Parc Astérix ?? Ou encore le savon parfumé à base de sel, dont “l’atout” principal serait d’hydrater la peau – perso moi c’est l’inverse, c’est justement le sel qui m’assèche la peau mais bon..]
Les deux églises et la jolie place du centre valent le déplacement dans l’enceinte des remparts, tout comme les crêpes de sarrasin du Café du Centre, un vrai régal ! Les belles pierres, le granit, l’authenticité est partout.

– La Baule : 5/10
Bon. Je vais essayer d’être la moins acide possible car d’après le Barbu “ma description ne laisse aucune chance à quiconque d’avoir envie d’y aller”.
Alors comment vous dire, La Baule c’est un peu le berceau balnéaire des familles catho en mal d’air iodé [jusque là ça va, je suis sympa non ?]. Plus serieusement, là où a Deauville il te faudra montrer patte blanche à base de Porsche et Rolex, à La Baule il te faudra être équipé d’une poussette MacLaren dernier cri, d’un polo Ralph Laurent et du gilet de la même marque noué autour du cou. N’oublions pas les fameuses chaussures bateaux [contre lesquelles je n’ai rien puisque j’en possède moi-meme], sauf que là elles se veulent résolument moches, ou “originales” dixit Barbu. Il faut donc s’éloigner du front de mer et des axes commerçants pour trouver de très belles demeures de famille, des pins parasol et ressentir la tranquillité des lieux. Donc je dirai 7/10 pour cette partie cachée.

– les marais salants de Guérande : 7/10
Waou-waou-waou.
Imaginez des carrés d’eau saline à perte de vue, le soleil qui se reflète dans ces petits îlots d’où la fine fleur de sel émerge, c’est tout un programme. Traverser les marais salants et croiser quelques paludiers vendant leur sachets de sel en bordure de route, c’est une sorte de pèlerinage, de retour à l’essentiel, le vivre peu mais vivre bien et heureux. C’est fou comme ce paysage est mélancolique et moralisateur je trouve. Je ne peux d’ailleurs que vous conseiller de le faire une fois dans votre vie à tel point cela vaut le détour.

Demain c’est le dernier jour dans le coin car après nous partons sur notre île, celle qui me susurre des mots d’amour depuis des semaines et dont le moindre grain de sable m’appelle.

Et puis demain c’est une belle journée qui m’attend, .. vous voulez savoir hein .. Et bien rendez-vous ici demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *